Afrique CAF Ligue des Champions : Abou Mangue Camara lance un appel solennel aux Guinéens de supporter Horoya

Six tickets d’accès aux quarts de finale de la Ligue des champions de la CAF Total 2018/19 restent à attribuer lors de la 6e et dernière journée de la phase de poules qui se jouera samedi 16 mars.

Le suspense et l’incertitude vont par conséquent régner jusqu’au bout dans tous les matches, à l’exception de l’affiche de la poule « B » qui opposera au Zimbabwe Platinum (2 points), déjà éliminé, et l’EST (11 points), premier club qualifié. L’autre affiche du groupe Horoya (7 points)-Orlando (6 points) verra le vainqueur qualifié au prochain tour.

Dans le groupe B, le match Horoya AC-Orlando Pirates prend l’allure d’une finale. La victoire de l’une ou l’autre formation  lui ouvrira les portes des quarts de finale. Horoya AC (sept points), rappelons–le, compte un point de plus que  son futur adversaire. Un nul suffira aux Guinéens pour aller dans le Grand huit.

Pour cette rencontre comptant pour la 6e et dernière journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, Horoya AC ne pourra pas compter sur Abou Mangue Camara. L’arrière droit titulaire incontesté du club de Matam est absent pour cause de cumul de cartons jaunes.

«  Ainsi est faite  la loi du football, les règlements sont conçus pour ça, donc c’est le destin. Sinon l’année dernière j’ai tout joué, sans rater un seul  match..,. Je souhaite bonne chance à mes coéquipiers nous voulons continuer sur cet élan,» regrette Abou Mangue Camara dans des propos relayés par le site officiel du club.

A la question de savoir par qui pour le remplacer, Abou Mangue Camara répond : « Il y a beaucoup de joueurs dans le HAC, puisqu’ils sont pratiquement plusieurs polyvalents. Mais surtout  il y a Alseny CAMARA, même si  les gens pensent qu’actuellement  je suis le plus en forme…  Sinon, en termes d’expérience il est devant  moi, pour avoir joué  plusieurs compétitions de haut niveau. Il faut seulement lui faire confiance,  alors il pourra faire l’affaire  du groupe. Nous communiquons bien avec tous les autres. Alseny, même lorsqu’ il est sur le banc, à chaque fois on se consulte ».

Abou va plus loin : « Je lui demande seulement de se libérer. C’est un doyen, qu’il montre à tout le monde qu’il est capable de quelque chose, se dire surtout que défendre le club est son devoir ».

Aimé  par beaucoup de supporters et fans, le Friaka lance un appel solennel au peuple de Guinée d’apporter son soutien au représentant guinéen: «  Je demande au public  de venir supporter le HAC. Nos fans nous manquent à l’extérieur, maintenant  que nous jouons  à la maison, ils doivent être beaucoup plus nombreux. Comme ils l’ont fait le jour de la remontada contre Al Nasr ; ce jour-là,  grâce à eux, grâce à leurs cris, à leurs chansons, ensemble, nous avons eu le cœur d’aller chercher la victoire. Donc pour me résumer, nous sollicitions le peuple de Conakry et tous nos supporters de l’intérieur du pays de jouer leur partition pour franchir le cap,» a demandé  Abou Mangué Camara.

Source : Africa Top Sports

Africa Top Sports