Afrique Coronavirus : Le Wydad refuse de baisser les salaires des joueurs

Malgré la crise économique due à l’urgence sanitaire, le Wydad de Casablanca refuse de baisser les salaires de ses cadres et joueurs.

Le football marocain se relèvera-t-il du coronavirus ? Tous les dirigeants s’accordent sur un point : ne pas reprendre les championnats de Botola 1 et de Botola 2, suspendus depuis début mars, serait très pénalisant pour la santé financière de leur club.

Soudain privés de revenus par l’interruption des compétitions à cause du coronavirus, de nombreux clubs voient s’épuiser leur trésorerie à court terme, une situation «intenable». Et c’est tout l’écosystème du sport le plus populaire au monde qui est menacé.

Face aux difficultés dues au coronavirus, certains clubs du royaume envisageraient baisser de manière générale les salaires de ses joueurs. Mais du côté du Wydad, le président Said Naciri refuse de baisser les salaires des cadres et des joueurs du club, malgré l’arrêt complet de l’activité depuis quelques semaines déjà, nous apprend Le360sport.

« Le patron du Wydad a rejeté le conseil d’un dirigeant du club qui lui a proposé de baisser les charges en attendant que la situation se débloque pour éviter de sombrer dans une crise financière aux lourdes conséquences. Le président du club champion du Maroc a tenu au contraire à régulariser la situation de l’ensemble des salariés du club. Il ne restera que les primes qui seront virées très prochainement », lit-on.