Afrique Coupe du monde U17 : Les jeunes talents africains à suivre au Brésil

La Coupe du monde U17 s’ouvre ce samedi 26 octobre au Brésil. 24 pays dont 04 de l’Afrique vont animer cette compétition de catégorie d’âge. L’objectif pour chaque équipe sera de succéder à l’Angleterre au palmarès d’or de cette compétition.

À cette Coupe du Monde U17 des jeunes qui est à sa 18e édition, 04 pays représentent le continent africain. Il s’agit de l’Angola, du Nigéria, du Sénégal et du Cameroun. Parmi les 4 équipes africaines engagées, on retrouve de nombreux jeunes joueurs capables de crever l’écran.

Quintuple vainqueur de la Coupe du Monde U17 de la FIFA, le Nigéria nourrit de réelles ambitions pour cette nouvelle édition du tournoi mondial où il est logé dans le groupe B aux côtés de la Hongrie, de l’Equateur et de l’Australie. Manu Garba et ses poulains n’envisagent que la victoire, et l’histoire leur donne bien raison.

Peter Olawale (Nigeria, Tripple 44 FC)

Le buteur de 17 ans succèdera-t-il à Victor Osimhen meilleur buteur de la Coupe du monde U17 ? L’attaquant prometteur qui évolue dans une académie au Nigeria aura la pression puisque son pays est le plus titré dans cette compétition avec cinq victoires.

Steve Mvoué (Cameroun, AS Azur Star)

Son profil singulier de neuf et demi capable d’évoluer juste derrière un attaquant fait de Steve Mvoué un joueur intéressant à observer au Brésil. Fils de l’ancienne Lionne Indomptable Régine Mvoue, Steve affiche des records de précocité qui lui ont valu une convocation chez les A pour le stage de préparation d’avant Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019. L’international U17 des Lions Indomptables a d’ailleurs failli jouer la dernière CAN senior en Égypte puisqu’il avait été pré-sélectionné par le staff camerounais.

Aliou Badara Baldé (Sénégal, Diambars)

L’avant-centre de 16 ans devra confirmer au Brésil lors de cette Coupe du monde, lui qui est le capitaine de cette équipe sénégalaise. Plusieurs clubs européens le surveillent déjà alors qu’il évolue dans l’une des meilleures académies de football du pays, au FC Diambars à Saly.

Ibrahima Sy (Sénégal, Reims)

Le milieu de terrain âgé de 16 ans présente la particularité d’être le seul expatrié à être présent dans la liste des Lions de la Teranga. Il est membre de l’équipe des U17 nationaux du Stade Reims. Son profil élancé et son aisance avec le ballon font de lui un joueur à suivre de près.

Zito Luvumbo (C.D. Primeiro de Agosto, Angola)

Le regard est d’ores et déjà tourné vers Zito, considéré par son coach comme le « leader de l’équipe ». Le sélectionneur a été dithyrambique quant à la forme du jeune attaquant de 17 ans. Formé à l’école du Primeiro d’Agosto, l’attaquant est l’une des références de l’équipe nationale qui dispute la Coupe du monde U17, au Brésil, après avoir été à la CAN de la catégorie, disputée en avril dernier, en Tanzanie.