Afrique Elim CAN 2021 : Et si le Zimbabwe recevait finalement l’Algérie à domicile ?

Le Zimbabwe garde espoir de voir la CAF accepter son appel, suite à l’interdiction de recevoir l’Algérie à domicile dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021.

Délocalisé dans un autre pays sur décision de la Confédération africaine de football (CAF), qui reste à déterminer dans les tous prochains jours, le match Zimbabwe – Algérie, prévu le 29 de ce mois pour le compte de la 4e journée du groupe H des éliminatoires de la CAN 2021 Cameroun, pourrait se disputer au Zimbabwe.

Frappée d’interdiction par la Confédération africaine de football, la nation d’Afrique australe a fait appel de cette décision et entend donner des garanties. « Nous communiquons avec la CAF et nous espérons que notre appel sera entendu et couronné de succès afin que nous puissions accueillir l’Algérie à Bulawayo, a indiqué Felton Kamambo, le président de la Fédération zimbabwéenne de football (ZIFA). Les autorités locales se sont engagées à rénover le Barbourfields Stadium et le stade national de Harare d’ici au 20 mars, date à laquelle les inspecteurs de la CAF pourraient éventuellement revenir pour une inspection plus approfondie. »

Le vice-ministre des Sports rassure

Dans une déclaration à un site d’information zimbabwéen, le vice-ministre des Sports évoque donc la possibilité de domicilier ce match Zimbabwe – Algérie au Stade national des sports de Bulawayo, à 370 km au sud-ouest de la capitale Harare, après une visite effectuée lundi dernier dans l’enceinte indiquée, en compagnie d’une importante délégation gouvernementale : «Nous venons de faire le tour du stade et nous avons vu par nous-mêmes ce qui doit être fait. Ce que nous voulons faire, c’est nous assurer que les normes fixées par la CAF sont respectées. Je reste confiant, d’autant que nous avons l’engagement des parties prenantes. Tout est désormais sous contrôle. Nous y travaillons 24h/24 et 7j/7. Il y a de fortes chances pour que nous respections les délais. Pas de panique», a tenu à rassurer à ce propos le vice-ministre des Sports, qui se montre confiant quant à la domiciliation du choc face à l’Algérie sur ce stade de Bulawayo.

Le coach reste confiant

C’est donc une course contre la montre que les autorités du Zimbabwe viennent d’engager, afin de lever l’interdiction qui frappe les stades de leur pays, avec l’espoir d’accueillir les champions d’Afrique, le 29 de ce mois, sur ses terres. Si la CAF maintenait sa décision, les responsables de la ZIFA devraient opter pour l’Orlando Stadium de Johannesburg en Afrique du Sud. Cette probable délocalisation de la manche retour face aux Fennecs (l’aller est programmé le 26 Mars à Blida, ndlr) ne paraît pas inquiéter plus que cela le nouveau sélectionneur Zdravko Logarusic.

« Il serait plus facile et agréable de jouer devant nos supporters, mais les Warriors peuvent aller à la guerre en dehors de leurs bases. On s’attendra toujours à ce qu’ils gagnent la guerre, et c’est exactement ce que je veux que l’équipe fasse, peu importe où nous jouerons le match », a indiqué le technicien croate, cité par le quotidien The Standard.