Afrique Foot/Togo : Les vainqueurs de « Graines du Togo » officiellement dévoilés aux sponsors

Sans les sponsors, le projet Graines du Togo initié par Claude Le Roy en 2018 ne verra pas le jour. Quelques mois après la fin de la deuxième édition, une cérémonie a été organisée pour remercier les sociétés qui ont rendu effective cette initiative le samedi dernier à Lomé.

Dénommée la Nuit des Mercis, cette soirée a un triple objectif. Remercier les sponsors, faire le bilan de l’édition dernière et annoncer les couleurs de la 3ème édition. Lors de cette cérémonie, les vainqueurs de la deuxième édition ont été montré à l’assemblée. Dont les principaux, Tchagnao Fechale (absent pour cause d’un tournoi en Côte d’Ivoire) lauréat dans la catégorie masculine et Reine Ami Gaké chez les filles.

A l’issue de la nuit des mercis, le sélectionneur togolais a affiché sa satisfaction tout en mettant l’accent sur la rigueur qui se fait dans la détection.

« Nous sommes satisfaits. Ce sont des résultats concrets et précis. Il n’y a pas de passe-droit pour quiconque, seuls les meilleurs passent. Et quand on les voit en équipe nationale, c’est une grande satisfaction, mais ça reste insuffisant, il faut encore aller mieux, être plus précis et exigeant, ce qui constitue un formidable chantier », a-t-il déclaré.

Claude Le Roy se projette déjà sur la 3ème édition et révèle les innovations qui seront apportées.

« La troisième édition sera encore différente. Elle sera axée sur la compétition. La première était la découverte du pays, la deuxième a vu la naissance des équipes U15, U16. Maintenant il s’agira de faire du travail au poste pour avoir des équipes encore plus compétitives. On est parti de rien, lorsque j’ai commencé ce concours de recrutement de jeunes au Cameroun, c’est après sept ou huit ans après que les jeunes faisaient leur intégration en équipe A. Donc c’est un travail de longue haleine et le Togo jouira de ses fruits », a-t-il conclu.

Entamé depuis 2018, le projet Graines du Togo a pour objectif de révéler les jeunes talents. Un vrai travail se fait en amont dans toutes les villes du pays qui se débouche sur la finale nationale. L’enjeu majeur est de découvrir les jeunes joueurs qui seront, dans quelques années, les successeurs d’Adebayor, Djene Dakonam…