Afrique Ligue des Champions : Ben Malango n’inquiète pas le TP Mazembe

Visiblement, les dirigeants du TP Mazembe ne craignent pas leur ancien attaquant, Ben Malango. Pour eux, le joueur du Raja est un joueur comme les autres.

Les quarts de finale de la Ligue des Champions ont désigné le Raja Casablanca comme adversaire pour le TP Mazembe. Cette double confrontation, les 28 février et 7 mars prochains, verra les Corbeaux affronter leur ancien attaquant, Ben Malango, parti au Raja dans des conditions controversées l’été dernier. À l’approche de ce choc, les yeux seront certainement fixés sur l’attaquant congolais de 26 ans.

Dans une déclaration accordée à la radio congolais Ouragan FM, le manager des Corbeaux Frédéric Kitengie Kinkumba a affirmé que « Malango n’est pas un atout pour Raja du fait de jouer contre son ancien club ». Car pour lui, ces anciens camarades le connaissent bien et savent pertinemment ses points forts et faibles.

« On ne joue pas contre Malango. On joue contre les 11 joueurs de Raja qui seront sur le terrain. Malango est un joueur comme les autres », a-t-il ajouté.

Dans le même contexte, Kinkumba a indiqué que Mazembe dispose du privilège de négocier son match retour à la maison. Il sait donc déjà à quoi s’en tenir pour se qualifier pour les demi-finales. Pour la manche aller, le responsable congolais se montre optimiste et promet un bon résultat.

Rappelons tout de même que le TP Mazembe avait tenté de bloquer son transfert, arguant du fait que le joueur aurait encore un an de contrat. En septembre dernier, la FIFA avait accordé au Raja Casablanca un certificat de transfert international (CIT) provisoire. Depuis, Ben Malango a marqué 6 buts en 19 matchs avec les Aigles Verts, Botola et Ligue des Champions confondues. Par précaution, le joueur de 26 ans avait été dispensé du déplacement à Kinshasa, en poules face à l’AS Vita Club. Le feuilleton Ben Malango n’en est pas encore à son dénouement, puisque le dossier doit être étudié sur le fond.