Afrique Ligue des Champions : « Nous avons vu la mort en face », déclare les fans de l’Esperance

Au terme du match qui a opposé le Zamalek à l’Espérance Sportive de Tunis dans le cadre du quart de finale de la Ligue des Champions d’Afrique, des incidents ont eu lieu entre les supporters Sang et or et les forces de l’ordre égyptiennes.

Des vidéos prises après la fin de la rencontre entre le Zamalek et l’Espérance de Tunis au Caire montrent des supporters Sang et Or sauvagement agressés par des policiers égyptiens en civil. Des heurts ont opposé en cours et en fin de match les forces de l’ordre égyptiennes à certains supporters espérantistes. Ces heurts ont eu lieu notamment à cause du drapeau palestinien arboré par des supporters de l’Espérance de Tunis.

D’après des témoignages, les fans de l’ES Tunis ont frôlé la catastrophe. Un d’entre eux a déclaré : « Nous avons vu la mort en face. Nous étions entourés et par des bandits munis de bâtons et de couteaux. C’était presque le scénario de la catastrophe de Port Saïd ».

Tard dans la soirée, l’ambassadeur tunisien en Egypte, Najib Mnif a déclaré sur les ondes de ShemsFM : « Nous faisons de notre mieux pour libérer plus de vingt supporters détenus au poste de police de Nasr City. Nous espérons que tout se passera bien et qu’ils rentreront demain en Tunisie ».

Deux semaines après la finale de la Super Coupe d’Afrique, l’Espérance Sportive de Tunis a été du nouveau battue par le Zamalek (3-1) en quart de finale aller de la Ligue des Champions.