Afrique RDC : Le successeur de Florent Ibenge officiellement présenté

Après la CAN 2019, les Bookmakers de Premier Bet ont parié sur un éventuel changement du staff technique de la RDC. Et oui! Ils ont raison.

Le bilan n’étant pas reluisant lors du tournoi continental, Florent Ibenge a logiquement rendu le tablier. Alors que des échéances arrivent à grand pas, la Fédération Congolaise de Football (Fécofoot) n’a pas perdu le temps. Elle a officialisé le nom du nouveau sélectionneur des Léopards de la RDC.

A travers une conférence de presse organisée au siège de la Fecofoot ce mardi, le nom de Christian Nsengi a été porté à la connaissance de la presse et du grand public. Il a paraphé un bail d’une année avec les Léopards, assorti d’une clause d’évaluation semestrielle. Son salaire mensuel n’a pas été dévoilé.

Cliquer ici pour s’enregistrer sur le Congo Premier Bet afin de miser,à partir de maintenant sur les matchs des Léopards de la RD Congo – Bet 10 GHS and Get 10 GHS.

«L’objectif prioritaire est la qualification au Chan qui passe par la RCA, en aller et retour ; ensuite, il faut se qualifier pour la Can, donc pour chaque étape il faut une qualification. Je laisserai le dossier au prochain sélectionneur qui viendra avec d’autres objectifs pour ces compétitions. Mais je serai là en tant que DTN pour mon mot à dire», a fait savoir Christian Nsengi.

En 32 candidatures pour la succession de Florent Ibenge, peu sont les parieurs de Premier Bet qui ont misé sur Christian Nsengi. Mais, la réalité est là, il est effectivement le sélectionneurs de la RDC.

« Il était impérieux et plus qu’urgent de mettre rapidement un staff technique, après la démission de Florent Ibenge, au regard des échéances futures que nous avons (les éliminatoires du Chan 2020, Can 2021 et Mondial 2022). Et nous avons reçu plus de 32 candidatures sans qu’on ne puisse lancer un quelconque appel d’offres », a déclaré Théobald Binamungu, le coordonnateur des équipes nationales de football de la RDC.

Christian Nsengi aura la lourde responsabilité de remobiliser le groupe de la RDC visiblement désemparé après le parcours de la CAN 2019.

Source : Africa Top Sports