Afrique RDC : Le TP Mazembe porte plainte contre Meschack Elia

Meschack Elia avait convaincu lors de son test au RSC Anderlecht mais a disparu de la circulation avant de pouvoir signer son contrat.

Plusieurs jours se sont écoulés, en effet, depuis que le jeune international congolais Meschack Elia, associé à un transfert pour le club d’Anderlecht au cours du Mercato d’été, ne se présente plus aux entrainements. Cette situation fait bouger la toile. A ce sujet, les dirigeants du Tout-Puissant Mazembe Englebert ont tenté d’y voir clair. Notamment, Me Frederick Kitenge, Manager principal des corbeaux. La direction des Champions du Congo en titre, n’a jamais digéré ce que Meschack Elia lui a concocté en arrivant en Belgique. Le manager du club est revenu sur ce fâcheux récit dans une interview avec les journalistes de Lubumbashi.

« Concernant Elia Meschack, on a conclu un transfert avec le club d’Anderlecht. On a payé un billet d’avion à Elia, il est parti en Belgique. Le jour d’aller signer son contrat à Anderlecht, Elia Meschack a disparu, depuis lors. Il se retrouve du côté de Suisse, à la recherche d’un asile politique. On peut lui donner le statut de réfugié politique, si même il a déjà de la politique dans sa vie »… a-t-il lâché, avant de révéler l’existence d’une plainte du TP Mazembe contre son ancien attaquant déjà sur la table de la FECOFA.

A l’en croire, Meschack Elia aurait sollicité et obtenu un asile politique sur le territoire Suisse. Pas de surprise, étant donné que ce Léopard était convoité par l’équipe «Young Boys», et se serait même déjà engagé

« Au moment où je vous parle, le TP Mazembe a porté plainte contre Elia Mescack à la FECOFA pour dire que nous avons un joueur qui a fui. Pourquoi a-t-il fait cela ? Tout simplement parce qu’il est tombé sur un agent qui lui dit ; si tu te déclares libre, nous allons nous partager le montant du transfert », renseigne-t-il.