Amical-Belgique-CI (1-1) : Les tops et les flops

Le lendemain des rencontres des Eléphants, promet des feuilles de notes aux différents acteurs sur le terrain côté ivoirien. Comme d’habitude certains ont tiré leur épingle du duel avec la Belgique, quand d’autres furent plus discrets dans la performance. Voici les Tops et le Flops de Belgique-Côte d’Ivoire (1-1) du 8 octobre 2020.

Tops

Sinaly Diomandé

Pour sa première Sinaly Dosso n’a pas eu froid aux yeux. Ni aux jambes d’ailleurs. Dans une défense à trois, le jeune templier de 19 ans fut l’une des images de l’agressivité positive des Eléphants. Le Lyonnais a forcément marqué des points.

Nicolas Pépé

De l’envie, de la percussion et prise de risque. Trois attributs de Nicolas Pépé quasiment seul en vue dans le trident d’attaque formé avec Zaha et Gradel. De la responsabilité plein les pieds qui devrait se faire voir plus souvent chez le Gunner des Eléphants.

Eric Bailly

Sorti sur blessure, le défenseur de Manchester United fut solide en plus de son apport offensif. Créer le surnombre en attaque est louable, mais attention à ne pas s’emballer pour Bailly.

 

Flops

Traoré Ismaël

Contrairement à ses deux coéquipiers en défense, Ismaël Traoré fut en dedans malgré ses atouts physiques. Lent et souvent débordé par l’agilité belge, le “Roc” du Caire lors de la CAN 2019 a fait preuve de fébrilité.

Max Gradel

Dans une attaque qui a manqué de véritable pointe, Max Gradel a semblé le sacrifié. Pas à l’aise à ce poste, il est passé à côté de son sujet.

Serey Dié

Le come-back de Serey ne laissera pas de sovenirs impérissables. Sauf au tableau des cartons. Automatiquement dans le mauvais timing, Serey Dié a retardé plusieurs attaques menées par ses “petits frères”, à cause de son manque de spontanéité dans l’avant dernière passe.

Patrick GUITEY