André Villas-Boas met fin au mercato de l’OM

Lorsqu’il a signé son contrat avec l’Olympique de Marseille cet été, le tacticien portugais était probablement conscient qu’il allait avoir du pain sur la planche. Et les résultats le confirment, puisqu’après deux journées de championnat, le club phocéen ne compte qu’un petit point, et surtout, n’a toujours pas réussi à faire trembler les filets ! Le Lusitanien n’a pas forcément été aidé par le mercato de son club, lui qui attend toujours des renforts, sur le côté gauche de la défense notamment. Dans le même temps, l’avenir de plusieurs de ses joueurs, Luiz Gustavo en tête de liste, s’écrit toujours en pointillés.

Forcément, lors de sa conférence de presse organisée ce dimanche avant le match face à Nice mercredi soir, André Villas-Boas a croulé sous les questions mercato, à commencer par l’avenir du taulier brésilien. « Rien de nouveau dans ce dossier, c’est une mauvaise chose que le mercato soit ouvert quand tu as commencé la saison, il reste ce type de doutes. Luiz est un très bon joueur et il est très professionnel, ça ne va pas affecter sa prédisposition pour le match, on va compter sur lui jusqu’à la fin du mercato, on n’a pas de problème avec lui », a-t-il confié.

« On n’a pas d’argent »

Mais surtout, il a expliqué que pour le moment, il ne faut pas s’attendre à de nouvelles arrivées : « j’ai déjà dit ça mais ça n’entre pas dans la tête des gens. On n’a pas d’argent, c’est ce qui m’a été transmis. Je ne sais pas s’ils vont en mettre plus ou non, je pense que McCourt ne va pas le faire, on fait les choix avec ces conditions. Pour acheter on doit vendre, c’est une situation difficile, mais on n’a jamais cherché d’excuse. Il n’y a a pas de recrues, pas d’options, on ne cherche rien, on n’a pas d’argent, donc on doit vendre. Sauf pour les prêts évidemment ».

Même s’il a laissé une petite fenêtre de tir en précisant que des arrivées en prêt étaient possibles, le Portugais a été très clair : aucune recrue n’est attendue d’ici lundi prochain, date de la fin du mercato en France. Il faut dire que depuis que l’option Juan Miranda est tombée à l’eau, peu de noms sont revenus dans les médias comme potentiels renforts marseillais, si ce n’est Diego Laxalt, qui devrait finalement rester en Serie A et signer à l’Atalanta. La piste Rongier prend donc du plomb dans l’aile, pour l’instant. Voilà des déclarations qui ne vont pas ravir les supporters marseillais…

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10