AS Monaco : Oleg Petrov dévoile déjà ses intentions pour le mercato estival

Après un début de saison chaotique, l’AS Monaco est peu à peu parvenue à redresser la barre en championnat, et l’équipe de Robert Moreno s’est bien repositionnée en vue de la course pour la Ligue des Champions. Les Monégasques sont ainsi cinquièmes, à cinq points du troisième, Rennes. Et du côté de La Turbie, on pense visiblement déjà à la saison prochaine, alors que le mercato estival s’annonce, comme c’est devenu habituel à Monaco, encore très animé. Dans un long entretien accordé au , le vice-président du club Oleg Petrov a ainsi évoqué de nombreux dossiers.

« De nombreux joueurs » vont ainsi débarquer à Monaco selon le dirigeant, qui souligne que son club « pourrait néanmoins devoir renforcer le secteur offensif » après avoir « anticipé » en renforçant le milieu en janvier avec Tchouaméni et Fofana. Des arrivées du calibre de Wissam Ben Yedder ? « Difficile à dire. On est très content de Wissam. C’était un gros investissement pour nous. On l’a pris aussi pour ses qualités de professionnel, sa personnalité. C’est un gros atout pour le club. On veut qu’il reste, je l’espère, il fait un excellent travail », a répondu le Russe, alors que des rumeurs l’envoyant dans divers gros clubs européens sont sorties lors du dernier mercato hivernal.

« Il y a donc encore beaucoup de zones d’ombre »

S’il n’a pas encore tranché pour Islam Slimani, qui était à deux doigts de quitter le Rocher en janvier, il compte en revanche sur deux jeunes joueurs : Pietro Pellegri et Wilem Geubbels. « Il y a donc encore beaucoup de zones d’ombre. On doit aussi voir comment le secteur défensif évolue », a-t-il confié. Mais surtout, il compte sur les jeunes de l’académie, comme il l’a clairement fait savoir : « on a recruté beaucoup de jeunes talents, on doit en créer davantage. »

Mais la question qui se pose est plus ou moins toujours la même, à savoir celle de pouvoir garder ses meilleurs éléments. « Parfois, c’est difficile de garder les meilleurs. C’est possible. Mais il faut d’abord leur proposer un projet digne de ce nom pour les garder un moment. Peut-être pas éternellement, mais ça doit être une combinaison de différents facteurs. Si vous luttez pour le titre tous les ans, que vous êtes en Ligue des champions tous les ans, vous pouvez plus facilement le faire », a-t-il répliqué. Robert Moreno sait donc ce qu’il lui reste à faire s’il ne veut pas perdre de tauliers cet été !