Boga et Beaumelle se sont parlés

Avec une sélection à ce jour, Jérémie Boga n’a jamais fermé la porte à un retour chez les Eléphants. L’arrivée de Patrice Beaumelle à la tête de la sélection A, semble être une aubaine pour le natif de Marseille. D’ailleurs, les deux hommes ont déjà pris langue.

« J’ai joué pour les U16, U17 et U19 français, puis un match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations avec la Côte d’Ivoire. Je suis français mais mes origines sont ivoiriennes. Ça a toujours été un choix du cœur. Je n’ai fait qu’une sélection. Là, j’ai parlé avec le nouveau sélectionneur, on va voir comment ça va se passer et j’espère faire mon retour très bientôt », », a révélé Jérémie Boga sur RMC.

Auteur d’une saison remarquée avec 8 buts et 4 passes décisives dans sa gibecière sans oublier son statut de meilleur dribleur de Série A, l’ailier gauche ivoirien est convoité par plusieurs grands clubs italiens. Toutefois, Boga tient à se concentrer sur ses objectifs. « J’en suis conscient. Même si j’essaie d’en faire abstraction, j’entends toujours des rumeurs. Je vois toujours des gens parler. Ça fait plaisir mais je suis encore très loin de là où je veux arriver. Je veux garder la tête sur les épaules et continuer à travailler pour atteindre mes objectifs. J’ai vu beaucoup de noms de grands clubs italiens, oui. C’est flatteur. Quand j’entends des clubs comme la Roma, Naples, Milan, Inter, Juve, ça fait toujours plaisir. Pour l’instant, je suis à Sassuolo et je me concentre pour très bien finir la saison. Je veux atteindre mes objectifs et on verra ce qui arrivera l’année prochaine », a-t-il indiqué.

Conscient que d’autres championnats lui offriraient la chance de disputer l’Uefa Ligue des Champions et l’Europa ligue, Jérémie Boga reste attaché à la Série A qui lui réussit. « Même si on dit que le championnat italien est fermé, il se développe de plus en plus avec beaucoup d’équipes qui essaient de créer du jeu. C’est là où je me suis le plus épanoui ». Une manière certainement de déclarer sa flamme au football italien.

Lebéni KOFFI