CAN 2019 : le Cameroun ne rate pas son entrée

Dominateurs à tous les niveaux ce mardi soir sur la pelouse du Ismaila Stadium, les Lions Indomptables n’ont fait aucun cadeau aux Djurtus de Guinée Bissau. Même si le round d’observation a semblé long, l’adversaire du jour se méfiait du champion d’Afrique en titre. Si Frederic Mendy et Piquetti ont tenté d’imposer leur présence physique sur quelques balles longues, même si les Lions tournaient pratiquement en rond surtout en première mi-temps, il n’a fallu que de deux minutes pour faire basculer le match.

En tant que champions d’Afrique, et comme souvent, ce fut une entrée timide. L’adversaire avait opté pour le bloc bas, et les Lions vont faire tourner longuement la balle à la recherche de quelques ouvertures.

Les deux équipes se sont créées de multiples occasions. Dès la 7e minute, une frappe de l’attaquant Christian Bassogog s’envole au-dessus de la cage de Ruji Dabo. Les Djurtus ont réagi très vite et Pelé a failli trompé le gardien de l’Ajax Amsterdam Onana.

Champions en titre, les Camerounais ont poussé pour ouvrir le score en première période. A la 31e minute et sur une longue transversale, Toko Ekambi récupère le ballon dans la surface bissau-guinéenne et sert en retrait Bassogog qui manque complètement manqué sa frappe.

Malgré une belle possession de balle, les hommes de Clarence Seedorf ne réussissent pas à faire trembler la défense adverse qui fait déjouer les pronostics et pose beaucoup de difficultés aux coéquipiers du capitaine Eric Maxim Choupo-Moting, qui a brillé durant cette rencontre.

Trop de déchets techniques en première période pour les deux équipes qui rejoignent les vestiaires sur un score de nul et vierge.

Le Cameroun a pris le dessus dès le retour des vestiaires avec un Choupo Moting en forme Le capitaine camerounais frappe du pied gauche à ras de terre ! Ça file vers le but, mais Jonas Mendes va vite au sol et détourne le tir !

L’attaquant du PSG a multiplié les occasions mais n’a pas réussi à faire parler poudre. Avec un jeu fermé, l’équipe du hollandais Seedorf poursuit ses actions et finit par ouvrir le score à la 66e minute, but signé Yaya Banana.

Laissant à peine le temps les Djurtus digérer le premier but encaissé, les camerounais doublent la mise grâce au but de Stephane Bahoken.

Source : Camfoot