Coronavirus : Drogba et Beaumelle montent au créneau

L’Afrique est contre l’expérimentation d’un vaccin sur le continent concernant le Coronavirus. Plusieurs figures du football continental sont montés au créneau pour dénoncer l’exploitation des africains comme cobayes de laboratoires.

C’est le cas de Didier Drogba qui très tôt a levé le ton contre cette exploitation de vaccin BCG sur le continent qui commence à connaître les affres du Coronavirus. Sur son compte twitter, l’ex-capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, à l’instar de Samuel Eto’o du Cameroun, s’est montré indigné. « Il est inconcevable que nous continuions à accepter ceci. L’Afrique n’est pas un laboratoire. Je dénonce vivement ces propos graves, racistes et méprisants ! Aidez-nous à sauver les vies en Afrique et stopper la propagation de ce virus qui déstabilise le monde entier, au lieu de nous envisager comme cobayes. C’est aberrant ! Les dirigeants Africains ont la responsabilité de protéger les populations de ces complots abominables », a posté le patron de la Fondation Didier Drogba qui en a appelé à la protection divine.

L’Afrique est un continent qu’il faut préserver“

Une réaction qui a déteint sur l’actuel sélectionneur de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. attaché au continent, Patrice Beaumelle s’est également exprimé sur ce sujet appelant à la préservation du continent et de ses habitants. « Le continent africain n’est pas un laboratoire d’expérimentation. L’Afrique est un continent qu’il faut préserver, soutenir, aider et chérir. On ne peut pas envisager le futur sans penser et tenir compte de continent merveilleux », évoque-t-il sur Twitter. Des réactions d’ailleurs suivies par certains présidents africains dont Patrice Talon du Bénin qui aurait demandé que le vaccin soit tester sur les autres continents avant d’être appliqué aux Africains.

Patrick GUITEY