Côte d’Ivoire : Henri Doumbia, la révélation thaïlandaise

De notre correspondant à Abidjan,

Auteur de 17 buts la saison écoulée avec Ang Thong FC, Henri Doumbia est incontestablement l’un des meilleurs joueurs et buteurs de l’élite thaïlandaise. Fin, technique, athlétique et efficace devant les buts, les performances de la perle ivoirienne ont fini par mettre tout le monde, les plus sceptiques inclus, d’accord sur l’étendue de son talent. Un talent largement au-dessus de la moyenne qui n’a pas échappé à l’appétit de prestigieux clubs, notamment le Chainat Hornbill Football Club où évolue le français Florent Sinama-Pongolle. Le champion en titre de la Thaï Premier League qui ambitionne de briller davantage la saison à venir, a mis les bouchées doubles pour s’attacher les services de l’étoile venue d’Abidjan.

“HD11” franchit ainsi un pallier et peut désormais rêver grand avec la conquête de la Ligue des champions de l’AFC. Cette compétition, l’équivalent en Asie de la Ligue des champions de l’UEFA, s’annonce comme une bonne vitrine qui mettra encore plus en lumière la pépite ivoirienne. Une confirmation de ses performances lui ouvrira peut-être les portes de l’équipe nationale, son grand rêve.

Le rêve éléphantesque

Tout petit, le plus grand rêve d’Henri Doumbia était d’être pensionnaire de Manchester United. Si à 25 ans ce rêve mancunien relève toujours du domaine de l’incertitude, celui relatif à la sélection nationale de Côte d’Ivoire est à la lisière du réalisable. Autrement dit, à défaut d’être la pierre d’angle, “HD11” est aujourd’hui un matériau couru à même d’apporter une plus-value à l’équipe des Eléphants qui est en pleine reconstruction. Il y travaille à cet égard sans relâche.

La sélection est quelque chose de très important pour moi. C’est un rêve de gamin. J’ai conscience qu’il faut y aller pas à pas. Même si lorsque je regarde les bons matchs et les bonnes performances que je réalise, je me dis que ce serait une belle récompense de mon travail et de ma constante progression depuis mon arrivée en Thaïlande que de pouvoir défendre les couleurs de mon pays. En tout cas, je me battrai dur pour un jour être sélectionné“, marque-t-il sa détermination.

Une détermination à toute épreuve

Cette détermination à toute épreuve lui a permis d’inscrire durablement son nom dans les annales du Saraburi FC à qui il a offert le billet de la montée en Thaï Premier League. Ce samedi 25 octobre 2014, le Saraburi FC joue en effet son destin en Thaï League 2 (2e division) face à l’Ang Thong. Tout feu tout flamme, le joueur qui a pour idole l’ex international italien Alessandro Del Piero se fend d’un doublé, dont le but de la victoire inscrit dans les tous derniers instants (90e + 3) de la rencontre. En plus de la montée, Henri Doumbia s’arroge au passage le titre de meilleur buteur de son équipe et le prix du meilleur joueur de la saison.

Mon adaptation s’est vite faite à Saraburi. Ma première saison a été déjà une saison aboutie avec 15 buts et 11 passes décisives. J’ai fait preuve d’une constante progression. Réaliser donc une telle saison n’est que le fruit de mon travail, de ma constante progression et du désir d’être le meilleur à chaque entraînement, à chaque match“, confie-t-il.

Le travail, le maître-mot

Effectivement, si “HD11” est à ce niveau de performance, ce n’est pas le fruit du hasard. Né d’un père footballeur qui a évolué à St Seurin à Bordeaux (France) et d’une mère handballeuse qui a floqué le maillot de la sélection nationale, le joueur formé en Côte d’Ivoire au centre de formation Oxygène FC fait du travail son maître-mot. Il est convaincu que c’est le moyen par excellence d’atteindre ses objectifs et de se réaliser.

Quand tu viens d’une famille modeste comme la mienne, c’est par le travail et le sérieux que tu peux arriver à changer ta vie. Il faut refuser même de perdre à l’entraînement, se battre pour toujours vouloir gagner. Etre cité parmi les meilleurs, faire des progrès chaque jour, tel est l’esprit qui m’anime. Et je crois que c’est l’ensemble de l’éducation et des conseils que j’ai reçu de mes parents et de mes formateurs qui m’a permis de devenir ce joueur que je suis aujourd’hui“, indique-t-il.

Avec un tel esprit, l’on n’a pas encore fini d’entendre parler d’Henri Doumbia. Ce ne sera pas d’ailleurs une surprise de le voir dans un futur proche dans un championnat européen beaucoup plus coté. A l’instar de son compatriote Christian Kouakou, désormais à Caen après s’être révélé au Muangthong United.

- Fiche technique

Prénom : Bernard Cédric Henri

Nom : Doumbia

Pays d’origine : Côte d’Ivoire

Nationalité : Ivoirienne

Date de naissance : 11 novembre 1992

Âge : 25 ans

Taille : 181 cm

Poids : 75 kg

Position : Attaquant

Pied fort : droit

Clubs

2018 : Chainat Hornbill (Thaïlande)

2017 : Ang Thong (Thaïlande)

2016 : Ang Thong (Thaïlande)

2016 : Udon Thani FC (Thaïlande)

2015 : Saraburi (Thaïlande)

2014 : Saraburi (Thaïlande)

2013 : Saraburi (Thaïlande)

2012 : Ang Thong (Thaïlande)

Source : Afrik foot

Afrik foot