Élection à la FIF : Idriss Diallo sème la paix à Bouaké

Joindre les actes aux paroles, voici le grand challenge que vient de réussir Yacine Idriss Diallo à Bouaké. Foncièrement attachée au rassemblement à travers à son identité lexicale “Rassembler pour développer”, la Team YID a réussi à ramener la paix entre trois clubs de Bouaké dont Bouaké FC (L1), l’Alliance FC (L2) et l’ASC Bouaké (D3) en froid.

« À Bouaké, on ne va pas faire semblant ici devant nos visiteurs, il n’y a pas d’entente et la cohésion entre nous clubs. Je profite du passage du candidat Yacine Idriss Diallo pour présenter mes excuses à tout le monde en particulier mon aîné Diabaté Lamine dit Barrette », a déclaré Diabaté Issa de Bouaké FC visiblement séduit par la projection du programme dont Yacine Idriss Diallo l’architecte s’est fait fort d’expliquer.

Heureux de la paix retrouvée entre les frères de Bouaké, fruit de l’action de la Team YID, le candidat Idriss Diallo a invité les différents acteurs à s’y inscrire résolument afin d’œuvrer au développement du football ivoirien. « Bouaké est sans conteste la cité de la paix. En juin 2007, les Éléphants avaient reçu les Malgaches ici à Bouaké sur fond de réconciliation nationale. Aujourd’hui encore, cette paix retrouvée me fait dire que Bouaké est le sol de la paix. Je suis doublement heureux parce-que le rassemblement est un point focal de mon programme de candidature. J’exhorte les uns et les autres à prôner la pacification afin qu’on atteigne le développement de notre football », a-t-il indiqué.

Les clubs de Bouaké et Katiola présents à cette étape du périple de la Team YID, ont semblé être enchantés par le programme de l’ex-maillon fort de l’équipe Anouma. En tout cas, Kéita Adama, le président de l’ASC Bouaké, a déclaré que le passage du troisième candidat déclaré à la présidence de la FIF « a fait beaucoup de bien à notre football. Et nous allons l’accompagner dans sa mission », a-t-il promis au nom des dirigeants du Gbêkê.

Lebéni KOFFI