Election FIF 2020 : Cyrille Domoraud fait des précisions

La journée du 30 juillet 2020 a transporté plus d’une information. Le football ivoirien en plein processus électoral, en a porté quelques-unes dont la rumeur de l’élection, discrète, de Dimy Stéphane à la tête de l’Association des Footballeurs Ivoiriens (AFI), au cours d’une Assemblée Générale Extraordinaire.

Si le concerné reste injoignable depuis quelques jours, la nouvelle s’est quant à elle, propagée comme une traînée de poudre. Surtout qu’elle fait également cas d’une remise de parrainage à Didier Drogba, candidat auquel l’AFI dirigée par Cyrille Domoraud n’a pas accordé son soutien. D’ailleurs, c’est certainement fort de ce soutien que l’ex-attaquant de Chelsea se présentera le samedi 1er août au secrétariat de la commission électorale de la FIF pour le dépôt de sa candidature. Un rebondissement qui n’est qu’une « vulgaire et vaine tentative d’atteinte à l’image de notre organisation. Elle vient s’ajouter aux initiatives malheureuses orchestrées par des personnes qui ont décidé de placer leurs desseins personnels au-dessus de celui de la communauté de footballeurs que nous formons et défendons depuis plus d’une décennie », a indiqué le communiqué de l’AFI signé par son président Cyrille Domoraud. D’ailleurs, l’ex-défenseur international ivoirien a promis que « des réunions statutaires seront incessamment convoquées pour partager les informations et prendre les mesures conservatoires qui s’imposent ». Surtout que l’organisation et le fonctionnement de l’AFI « sont régis par des règles. Ainsi, s’agissant de son Assemblée Générale, les règles de convocation et de composition sont très précises et sont inscrites dans des formes et délais prévus par ses textes ».

« Pour quelle raison Drogba devrait-il me tendre la main ? »

Au-delà de ce communiqué officiel, Cyrille Domoraud est revenu sur les rumeurs d’une supposée main tendue de Didier Drogba après la suspension prononcée par la FIFPro à l’encontre de l’Association des Footballeurs Ivoiriens (AFI). Selon l’ex-défenseur professionnel « Didier (Drogba) n’est pas entré en contact avec moi pour un quelconque rapprochement. C’est vrai que j’ai aussi lu comme vous dans la presse qu’il me tendait la main. Mais ce ne sont encore que des rumeurs. Par ailleurs, pourquoi me tendrait-il la main ? Pour quelle raison devrait-il me tendre la main ? Je n’en vois pas ! ». Par ailleurs, en ce qui concerne le parrainage de l’AFI, il a précisé qu’il n’y a « aucun article de nos textes toilettés en 2017 qui fait obligation aux membres du Board de l’AFI de soutenir un membre candidat à une quelconque élection. C’est de la désinformation ». Pour finir sur ce sujet, Cyrille s’est voulu rassurant quant à la situation de l’association qu’il porte avec son Board. « Il n’y a aucune crise à l’AFI. La sanction de la FIFPro n’est qu’au niveau financier. Nous travaillons tous pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés », a-t-il confié avant d’accompagner Idriss Diallo pour le dépôt de candidature.

Patrick GUITEY