Jorge Mendes réclame de l’aide au LOSC et à l’AC Milan pour aider Rafael Leão face au Sporting

Il ne sera resté qu’une seule saison au LOSC. Recruté libre à l’été 2018 après avoir rompu son contrat avec le Sporting CP, Rafael Leão aura marqué 8 buts et livré deux passes décisives en 26 matches toutes compétitions confondues. Pas mal pour une première saison dans un pays étranger. Ça lui ouvrira même les portes de l’AC Milan. Un an après son arrivée chez les Dogues, l’attaquant s’en va en Lombardie contre 35 M€. Un joli bénéfice pour Gérard Lopez et son équipe.

Sauf que le Sporting n’avait pas encore dit son dernier mot dans cette histoire. Après avoir réclamé 45 M€, soit le montant de la clause libératoire du joueur du temps où il était sous contrat, le club portugais s’est ensuite tourné vers le tribunal arbitral du sport (TAS) pour régler le litige. Rafael Leão s’était servi de l’intrusion au centre d’entraînement de supporters et de l’agression de certains joueurs pour casser son contrat. Mais son entourage et ses conseillers ont oublié quelques lignes dans ce fameux papier, dont une importante sur une clause de solidarité.

Le TAS a donc rejeté la défense du joueur qui doit maintenant une grosse somme à son club formateur. Il doit tout de même 16,5 M€ aux Leões mais pour les payer, son agent, le très influent Jorge Mendes, a des solutions. D’après , il en appelle à la solidarité du LOSC et de l’AC Milan, et leur demande de régler l’addition, ou au moins de faire baisser la note. Comment réagiront les deux formations déjà en difficultés économiques avec la suspension des compétitions ? Difficile de le savoir mais même pour un proche comme Luis Campos, le directeur sportif du LOSC, il est toujours difficile de dire non au super agent.