La presse catalane juge les débuts d’Antoine Griezmann et de Frenkie de Jong

Le FC Barcelone a lancé sa présaison sur une fausse note, en s’inclinant face à Chelsea en fin de matinée mardi (2-1). Une défaite anecdotique, puisque c’était la première rencontre de l’été pour ce Barça édition 2019/2020, et que certains joueurs qui ont participé à la Copa América profitent encore de leurs vacances. C’est le cas de Luis Suarez et de Lionel Messi, entre autres. Mais au delà du résultat, les supporters et les journalistes attendaient surtout de voir Frenkie de Jong et Antoine Griezmann à l’oeuvre avec leur nouvelle tunique. Arrivés pour un montant frôlant les 200 millions d’euros, les deux joueurs suscitent beaucoup d’espoirs à Barcelone. Le Néerlandais doit revitaliser un milieu de terrain souvent à court d’idées, et son profil semble particulièrement compatible avec le style barcelonais.

Le Français lui vient apporter de nouvelles solutions offensives, épaulant Luis Suarez et un Lionel Messi qui a souvent été bien trop seul devant cette saison. Deux renforts de poids donc, et les médias catalans ont donc scruté de très près leurs débuts. « Ça promet », titre par exemple Mundo Deportivo sur sa une, où l’on voit les deux joueurs à l’oeuvre. « Le Barça perd lors de ses débuts face à Chelsea, mais les recrues placent la barre haut », explique de son côté le quotidien Sport sur sa une. Grizi a disputé les quarante-cinq premières minutes, laissant quelques détails de qualité, même s’il est évident qu’il a encore besoin de rodage.

Antoine Griezmann déjà intégré au jeu du Barça

« Le Français a occupé la pointe de l’attaque évoluant en tant qu’attaquant mais avec de la liberté pour se déplacer. Il a tenté quelques actions mais sans pouvoir conclure. Une seule frappe, contrée. Sa présence fait peur à l’adversaire », peut-on lire dans les évaluations individuelles de MD. « L’ancien de l’Atlético a confirmé pendant ses premières minutes avec le Barça ce qui se savait déjà : au delà de ses inspirations, il sait comment se joue ce football, faisant toujours le bon choix, ouvrant le jeu, jouant en retrait, temporisant ou accélérant en fonction de la situation ».

Sa précision et sa volonté de créer du jeu sont également mises en avant à plusieurs reprises dans les différents articles du journal. Chez Sport, il écope d’un 6/10 dans les notes de la rencontre, et seuls Gerard Piqué et Frenkie de Jong ont eu une meilleure note. Là aussi, on parle de « 45 premières minutes prometteuses avec le Barça ». Son intelligence balle au pied et sa tendance à décrocher pour proposer des solutions à ses partenaires ont beaucoup plu aux journalistes. Une première que l’on peut donc juger réussie, dans l’attente de le voir aux côtés de Lionel Messi et de Luis Suarez.

Frenkie de Jong a séduit tout le monde

Quant à De Jong, la tâche semblait a priori plus simple, dans la mesure où il est entré en deuxième période et évolue à un poste où il est sûr de toucher bon nombre de ballons. Quarante-cinq minutes qui ont suffi à confirmer ce que tout le monde savait déjà plus ou moins : il va faire énormément de bien au FC Barcelone. MVP du match pour Sport avec un joli 7/10, il a « laissé la sensation que son harmonie avec le style de l’équipe va être immédiate. Il a confirmé sa qualité et sa vision du jeu pour devenir l’équilibre de l’équipe dans cette position compliquée. […] Ça a suffi pour confirmer qu’il est la recrue qui crée le plus d’espoirs de la saison ». Le média va même plus loin dans un autre article, dans lequel il souligne que le Néerlandais a réussi les 42 passes tentées face aux Blues : « Frenkie montre des signes précurseurs de futur capitaine du Barça ».

Une certaine enflammade qui est partagée par Mundo Deportivo : « il a joué comme s’il était encore à l’Ajax, allant chercher le ballon au niveau des défenseurs centraux, assumant des responsabilités ». Là aussi, on souligne sa façon de jouer totalement compatible avec ce qu’on attend d’un milieu de terrain titulaire au FC Barcelone. Mieux, on le voit déjà prendre la place de Busquets : « il a laissé une certitude dans son début, c’est qu’Ernesto Valverde voit chez lui les qualités et la capacité de jouer en tant que pivot, une position qui appartient à Busquets depuis plus de dix ans au Barça ». Sacrés éloges pour le désormais ancien joueur de l’Ajax… Rendez-vous dès samedi pour revoir les deux nouvelles stars catalanes à l’oeuvre, face au Vissel Kobe d’Andrés Iniesta et de David Villa…

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10

Source : Foot Mercato