Le coup de pression de Marc-André ter Stegen au FC Barcelone

Joachim Löw a de la chance de pouvoir choisir entre Manuel Neuer et Marc-André ter Stegen au moment de choisir qui gardera les cages de la sélection allemande. À Barcelone, Quique Setién est bien content lui aussi de pouvoir compter sur ter Stegen, un portier qui a su s’imposer en Catalogne, après avoir remporté sa bataille avec Claudio Bravo, quand le Chilien portait la tunique blaugrana. Cependant, l’ancien pensionnaire du Borussia Mönchengladbach donne de sacrés maux de tête à ses dirigeants.

Lié au Barça jusqu’en juin 2022, ter Stegen a entamé des discussions avec son club depuis plusieurs semaines dans le cadre de la prolongation de son contrat. À l’heure actuelle, le gardien germanique perçoit environ 5 M€ par saison. Un montant qu’il juge non conforme à son statut et surtout à son apport sur le terrain. Ce dernier réclame donc que ses émoluments soient doublés pour atteindre le cap des 10 M€ annuels. Mais si personne au Barça ne contredit la posture de ter Stegen, les Culés n’arrivent toujours pas à le satisfaire.

Le Barça renvoyé dans les cordes à deux reprises

Alors que , l’international allemand (24 sélections) a repoussé une première approche blaugrana, à savoir un contrat jusqu’en 2024 avec un salaire progressif (qui lui permettrait de toucher ces fameux 10 M€ lors de sa dernière année). Une proposition balayée d’un revers de la main par le joueur et son agent. Obligé de maîtriser une masse salariale ne devant pas dépasser 70% de son budget, le Barça se retrouve à l’heure actuelle coincé. Une situation qui n’est pas près de s’arranger d’après le journal catalan .

Le quotidien indique en effet que le représentant du portier s’est entretenu avec les décideurs barcelonais. Face à la fermeté du clan ter Stegen, les Blaugranas seraient revenus à la charge avec un contrat jusqu’en 2025 assorti d’une proposition salariale revue à la hausse (le montant n’a pas filtré) et d’une option lui permettant de signer pour trois années supplémentaires en cas de bonnes performances. Mais là encore, Sport nous apprend que ter Stegen n’aurait pas accueilli cette offre d’un bon oeil. En clair, il a vu le Barça sortir de gros chèques pour plusieurs stars et voir ses dirigeants rechigner pour accéder à ses demandes ne lui plait pas. Pas question de parler de divorce, mais Marc-André ter Stegen a bien fait savoir qu’il se montrera intraitable.