Le PSG prépare un grand ménage estival

Même si le PSG va probablement remporter toutes les dernières compétitions en jeu, le club de la capitale a raté l’un de ses objectifs principaux, à savoir arriver en demi-finale de la Ligue des Champions (il a échoué en huitièmes contre le Real Madrid). Unai Emery devrait payer les pots cassés et quitter le banc des pensionnaires du Parc des Princes et sera probablement remplacé par Thomas Tuchel, sans club depuis son départ du Borussia Dortmund voici maintenant un an.

Mais ce n’est pas tout, certains cadres devraient aussi quitter le bateau. « J’espère que l’histoire d’amour va continuer. De toute façon, jusqu’au dernier jour je donnerai tout, le maximum. Je veux rester, c’est normal. Mais ce n’est pas toujours l’intention du joueur qui prime. Il faudra voir, j’espère rester ici. Mais parfois tu ne sais pas ce qui va se passer », . Justement, l’Uruguayen ferait partie des potentiels partants. Selon , l’avant-centre attend des garanties de ses dirigeants notamment sur son statut dans l’équipe vis-à-vis de Neymar.

Le PSG doit prolonger Rabiot

Ces affaires ont causé beaucoup de soucis au vestiaire du club de la capitale notamment lors de l’épisode du « penaltygate ». Mais ce n’est pas le seul joueur en balance. Javier Pastore, lui aussi, . Mais une nouvelle fois c’est aux dirigeants de trancher et toujours d’après les informations du quotidien régional, ils se seraient faits à l’idée que l’Argentin allait quitter le club et ils espèrent profiter de cet été, alors qu’il lui restera un an de contrat, pour s’en séparer selon les offres.

Enfin, dernier joueur et non des moindres : Adrien Rabiot. Vraiment mauvais lors de la rencontre retour face au Real Madrid (1-2), l’international français a du mal à se remettre. Le joueur, formé au club, n’a toujours pas prolongé son contrat et en 2014, la même situation avait entraîné un long bras de fer rappelle Le Parisien qui ajoute que le nouvel entraîneur, sa rémunération et la future composition de l’effectif seront au centre des discussions. Les décideurs franciliens vont devoir surveiller ces dossiers comme le lait sur le feu.

Source : Foot Mercato

Foot Mercato