Le Real Madrid envisage déjà un départ de Gareth Bale cet hiver

C’est un feuilleton sans fin. L’été dernier déjà, il a occupé une bonne partie des encarts des journaux madrilènes. Incertitude sur son avenir à Madrid, offres juteuses venant de Chine, relations dites compliquées avec son entraîneur Zinedine Zidane… Depuis la reprise du championnat, tout cela semblait s’être calmé, alors que le joueur enchaînait prestations plutôt honnêtes et périodes d’absence dues à ces pépins physiques qui ne le laissent pas tranquille.

Mais voilà que la presse espagnole en rajoute une couche depuis quelques jours, notamment parce que le joueur a demandé à ce que la nature de ses blessures ne soit pas dévoilée par les médecins du club. Il souhaite donc bénéficier du secret médical. Légal et légitime, mais assez curieux et rare dans le monde du foot. Ce lundi, il a pris un vol pour Londres, pour des raisons qui ne sont pas encore connues. Il n’en fallait pas moins pour que ça fasse parler du côté de la capitale espagnole, où il n’a jamais vraiment été en odeur de sainteté. Et il pourrait ne plus y rester très longtemps…

Des incidents ont eu lieu ces derniers jours

explique ainsi que la direction madrilène envisage déjà la possibilité de le voir partir cet hiver. Dans le vestiaire, les joueurs seraient aussi conscients qu’un départ du Gallois de 30 ans est plus que probable. Et pour cause, il y a eu quelques incidents ponctuels entre le joueur et ses supérieurs cette dernière semaine, et la situation serait particulièrement tendue, du moins selon le média madrilène. Une fois encore, le journal insiste sur le fait que l’ancien des Spurs n’est pas à l’aise avec Zinedine Zidane.

On assiste donc vraisemblablement aux derniers mois du numéro 11 merengue sous la tunique blanche et dorée, lui qui devait déjà quitter le Bernabéu l’été dernier, avant que son départ en Chine ne tombe à l’eau. Plusieurs fois depuis, . Toujours est-il qu’il faudra que les clubs intéressés se montrent convaincants, d’autant plus qu’ils risquent d’être encore moins nombreux que l’été dernier, avec …