Les confidences de Valère Germain sur son avenir et sur le mercato de l’OM

Le mercato de l’Olympique de Marseille met du temps à démarrer. Plusieurs clubs français ont déjà bien démarré leur marché estival, à l’image de l’Olympique Lyonnais, qui a pratiquement terminé ses devoirs estivaux. Mais du côté de l’Olympique de Marseille, la situation est plutôt calme. Seul le nom de Dario Benedetto fait office de vraie piste pour remplacer un Mario Balotelli qui a quitté le club au terme de son contrat. De quoi inquiéter les supporters marseillais, qui se demandent bien ce que peuvent attendre Andoni Zubizarreta et Jacques-Henri Eyraud pour passer à l’attaque. Dans un entretien accordé au quotidien l’ ce week-end, l’attaquant olympien Valère Germain a tenu à rassurer tout le monde.

« Le mercato est bizarre, long, mais pas seulement à l’OM, on a l’impression qu’il a du mal à démarrer, en attendant que les Anglais se réveillent et envoient des millions ! Il faut guetter les bonnes affaires, qui se font plutôt tardivement. On aura peut-être trois, quatre arrivées d’un coup dans deux ou trois semaines, et deux, trois départs d’ici là. Je sais que ce n’est pas facile pour les supporters, mais je ne m’inquiète pas, j’ai confiance en nos dirigeants. On a beaucoup de qualités dans cet effectif, on a fait une saison moyenne l’année dernière et nous sommes revanchards », a confié l’ancien attaquant de l’AS Monaco. Il a aussi expliqué être confiant quant au remplacement de potentiels joueurs partant, que peuvent être Florian Thauvin ou Luiz Gustavo.

« Ils annoncent quelqu’un à chaque mercato et je suis toujours là »

Et qu’en est-il de son avenir ? Pour lui, pas de doutes, il sera toujours du côté du Vélodrome la saison prochaine. « Ils annoncent quelqu’un à chaque mercato et je suis toujours là. Quand je suis arrivé, ils cherchaient déjà un grand attaquant. Kostas est arrivé un peu en retard. Je ne me vois pas partir, je ne vais pas me lancer dans une préparation en me disant : dans trois semaines, je suis parti. Je pense que je resterai ici cette saison, sauf exception et offre qui ne peut être refusée. Le président l’a dit, tous les joueurs peuvent être cédés. Je ne pense pas que le club désire, à ce stade, se séparer d’un attaquant, qui plus est le seul dont il dispose. Après, s’il y en a deux qui débarquent demain… », a-t-il ainsi ajouté.

Auteur de huit buts en trente-six apparitions en Ligue 1 cette saison, pour vingt-trois titularisations, Valère Germain n’est donc pas inquiet pour son poste, et semble être prêt à être mis en concurrence avec un autre attaquant. C’est de toute façon André Villas-Boas qui tranchera, mais le changement de système et un passage en 4-3-3 pourrait redistribuer les cartes, d’autant plus que Germain est tout à fait capable de jouer sur un côté, en soutien d’un autre attaquant de pointe. Réponse dès la reprise de la Ligue 1 début août !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10

Source : Foot Mercato