L’idée assez folle d’un club de Premier League pour finir la saison

Comme pour la Ligue 1 et la Ligue 2, la Premier League avait décidé de maintenir ses matches lors du week-end du 14 et 15 mars dernier. Mais le jeudi 12 au soir, Arsenal annonçait que Mikel Arteta avait été contrôlé positif au Covid-19. Quelques heures plus tard, Chelsea publiait aussi un communiqué pour annoncer la même chose concernant Callum Hudson-Odoi. Face à cette crise sanitaire, les instances anglaises faisaient alors machine arrière et suspendaient toutes les compétitions locales, y compris la Premier League.

Mais comme en France et dans les autres pays, cette décision entraîne bien évidemment une crise financière, puisque les versements des droits TV sont bloqués et que les clubs ne peuvent pas renflouer leurs caisses avec la vente de billets ou de produits dérivés. Et alors que les championnats ne reprendront pas avant le 31 avril outre-Manche, les clubs de Premier League tentent de trouver la bonne solution pour finir le plus rapidement la saison. Ce jeudi soir, et annoncent en chœur que les écuries anglaises travaillent énormément en coulisses et tentent d’obtenir une date de reprise le plus rapidement possible. Quitte à faire des propositions très étonnantes.

Une fin de saison à l’étranger ?

D’après les informations de The Athletic, les clubs de Premier League, qui ont échangé mercredi dernier et qui doivent encore se parler ce vendredi, cherchent une solution pour finir la saison et éviter de perdre 762 millions de livres sterling (870M€), somme correspondant aux revenus des droits TV restants. Ainsi, un club dont le nom n’a pas été mentionné aurait proposé de finir la saison à l’étranger, dans un pays où les cas de Covid-19 auront bien évidemment baissé mais également avec des infrastructures pouvant accueillir les rencontres. Et la Chine aurait tout simplement été évoquée ! Une proposition qui devrait être décortiquée dans quelques heures.

Mais forcément, cette idée ne fait pas l’unanimité. « Le pays qui est sans cesse proposé est la Chine. Cela n’a aucun sens. C’est une idée folle et je pense qu’elle sera fermement rejetée. Si nous devions prendre la Premier League et la transférer dans une autre partie du monde maintenant, nous serions absolument abattus. Quelqu’un nous a accusés l’autre jour d’être dans une bulle. J’ai l’impression qu’ils ont un peu raison en ce moment. Même si ce n’est pas le cas, je peux comprendre pourquoi les gens pensent que nous le sommes », a lâché un directeur général d’un club à The Athletic. Pas sûr donc que le club en question ait le dernier mot.