Liga : la polémique autour du Clasico reprend de plus belle

Le report du Clasico du samedi 26 octobre dernier avait logiquement beaucoup fait parler de l’autre côté des Pyrénées. Le choc entre les deux frères ennemis du football espagnol avait effectivement été reporté suite à la situation tendue en Catalogne, où des affrontements entre manifestants radicaux et forces de l’ordre ont eu lieu pendant plusieurs jours après le verdict du procès de plusieurs leaders indépendantistes. Les parties ont donc toutes dû se mettre d’accord pour trouver une nouvelle date, même si c’est la Fédération qui a eu le dernier mot, pendant que les autres équipes de Liga ne voyaient pas ce report d’un bon œil…

Le 23 octobre dernier, le Comité de Compétition de la Fédération Espagnole de Football a donc fixé ce Clasico au mercredi 18 décembre prochain, avant la dernière journée de Liga pré-trêve hivernale. Fin des débats ? Clairement pas, puisque de nouvelles déclarations du président de la Liga Javier Tebas, qui voulait à la base que ce match soit joué le mercredi 4, ont remis le feu aux poudres. Dans plusieurs apparitions médiatiques au cours de la semaine, le dirigeant a confirmé que la rencontre se jouerait le 18 décembre. En revanche, il a confié que la Liga cherchait le meilleur horaire pour cette rencontre, et a laissé entendre qu’il était possible que ce Clasico se joue à… 13h !

Une nouvelle guerre entre la Fédération et la Liga

Une date qui peut sembler totalement absurde en milieu de semaine, à une heure où les supporters sont en cours ou au travail, mais qui a une explication assez logique au final : Tebas souhaite que les fans du monde entier puissent suivre ce duel au sommet. Dans un contexte où les revenus liés à la vente des droits télés à l’international sont primordiaux pour les finances des championnats européens, mettre un Clasico qui se disputerait à un horaire nocturne pour le Moyen-Orient et l’Asie pourrait revenir à se tirer une balle dans le pied. On l’a déjà vu les saisons précédentes avec des Clasicos disputés à 13h déjà, mais en période de week-end. Et forcément, ça fait polémique…

« Ce ne serait pas bien vis-à-vis du public. Un tel match devrait normalement se jouer en fin d’après-midi. C’est bien qu’il puisse être vu dans des pays lointains, mais c’est aussi bien qu’il puisse être vu ici en Espagne », a résumé Ernesto Valverde en conférence de presse vendredi. Quelques heures après seulement, le président de la fédération Luis Rubiales s’en est pris à son homologue de la Liga : « ce que Tebas veut faire avec le Clasico c’est de la bêtise. Je ne peux pas croire qu’une erreur aussi énorme soit commise, d’abord parce qu’il ne peut pas, et ensuite parce qu’on doit en parler. […] Ça ne va pas se passer comme ça, le Clasico se jouera à l’heure où il doit se jouer, en fin d’après-midi ou la nuit ». Voilà qui est clair, et qui nous promet encore des semaines assez agitées…