Liga : le Barça inflige un 4-0 au Séville FC !

Terminer la semaine en beauté. Tel était l’objectif du FC Barcelone ce soir lors de la réception du Séville FC au Camp Nou (8e journée du championnat d’Espagne). Huit jours après avoir disposé de Getafe, et quatre après sa victoire contre l’Inter en Ligue des Champions, le Barça voulait encore s’imposer, cette fois-ci face à la formation andalouse, pour prendre la deuxième place de la Liga avant la trêve internationale. Mais en face, les Blanquirrojos, qui comptaient le même nombre de points (13), avaient la même mission, avec également deux victoires ces derniers jours, contre la Real Sociedad (3-2) en Liga et l’APOEL en C3 (1-0). Côté catalan, Ernesto Valverde alignait un 4-3-3 avec Vidal dans l’entrejeu plutôt que Busquets. Dembélé était lui aussi titulaire, poussant Griezmann sur le banc. Dans les rangs sévillans, Julen Lopetegui optait pour le même schéma tactique avec notamment l’ancien joueur de l’OM Ocampos.

Alors que le public du Camp Nou s’attendait certainement à voir les Blaugranas prendre le jeu à leur compte, les Blanquirrojos ne l’entendaient pas de cette oreille. Sur la pelouse, les troupes de Julen Lopetegui faisaient plus que bousculer les champions en titre. Profitant des espaces, notamment dans l’entrejeu, les visiteurs multipliaient les occasions. Si Fernando n’accrochait pas le cadre, De Jong butait lui sur un Ter Stegen imparable (13e). L’avant-centre néerlandais tentait encore d’ouvrir le score derrière mais cette fois-ci, il manquait de précision, et ce à deux reprises (16e, 26e). Sa tête au-dessus laissait d’ailleurs des traces puisque le Barça, totalement dominé depuis le début du match, marquait quelques instants plus tard. Et de quelle manière. Sur un bon centre de Semedo, Suarez prenait tout son temps pour réaliser le geste parfait, un magnifique ciseau qui terminait sa course au fond des filets de Vaclik (27e, 1-0).

Ousmane Dembélé termine très mal son match

Un but inscrit contre le cours du jeu donc, mais les Blaugranas ne s’arrêtaient pas là. Car après ce but, Arthur trouvait superbement Vidal dans la surface. Oublié par les Sévillans, le Chilien déviait de peu la trajectoire pour marquer le second but catalan (32e, 2-0). Mais le spectacle n’était pas terminé dans ce premier acte. À la 35e minute, Dembélé effaçait facilement Diego Carlos pour enchaîner avec une frappe du droit et participer à la fête (3-0). Au retour des vestiaires, le scénario du début de rencontre se reproduisait. Les joueurs de Julen Lopetegui poussaient devant la surface catalane. La preuve avec cette frappe croisée de De Jong qui terminait sur le poteau d’un Ter Stegen battu sur le coup (49e). Les Blanquirrojos manquaient donc d’un peu de chance dans cette partie. Dans l’autre partie du terrain, les Barcelonais avaient un peu plus de mal à créer le danger.

Il fallait un énorme rush de l’inévitable Messi pour réveiller le Camp Nou, mais l’Argentin voyait Vaclik se coucher rapidement pour sortir sa tentative (60e). Mais « La Pulga » trouvait bel et bien le chemin des filets dans ce match. Après une occasion manquée par Dembélé (68e), et un centre-tir de Navas repoussé par Ter Stegen (72e), Messi se chargeait d’un coup-franc très bien placé. Le numéro 10 plaçait tranquillement sa frappe, et le ballon terminait pour la quatrième fois de la soirée au fond des filets (78e, 4-0). La rencontre parfaite donc pour le Barça. Mais seulement jusqu’à la 87e minute, puisqu’Araujo était expulsé pour une faute en tant que dernier défenseur. Pour contestation, mais aussi pour avoir fait tomber la bombe de l’arbitre, Dembélé voyait aussi rouge ! Cela ne changeait rien au résultat, le Barça s’imposait 4-0 contre le Séville FC.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10