Ligue 1, Ligue 2 : beIN Sports suspend à son tour le paiement des droits TV !

Canal Plus avait lancé les hostilités en fin de semaine dernière. . « En cas de force majeure, lorsque les matches ne sont plus livrés, les paiements sont suspendus. Là, on est en plein cas de force majeure. On applique strictement le contrat et on ne voit pas pourquoi on ferait autrement : Canal+ n’est pas une banque. Une fois que les conditions sanitaires seront remplies pour le gouvernement et que les choses pourront repartir, là on discutera des enjeux économiques, » justifiait ainsi Canal pour expliquer son choix fort de suspendre le versement des droits TV.

L’épidémie du coronavirus oblige en effet les compétitions domestiques à s’arrêter pour une durée indéterminée. Une telle décision avait provoqué un gigantesque tollé au sein de la Ligue de Football Professionnel, qui craignait le pire pour les finances des clubs français. Malheureusement pour l’instance, cette dernière va devoir affronter un autre coup dur. Ce mercredi soir, beIN Sports, autre diffuseur des championnats de Ligue 1 et Ligue 2, a officialisé sa volonté de suspendre à son tour ses versements auprès de la Ligue ! C’est par un courrier officiel adressé à la LFP que beIN Sports a dévoilé la nouvelle.

« Notre groupe a pris la décision de procéder à la suspension des prochains paiements prévus par notre accord et ce, jusqu’à ce que les championnats des Ligues 1 et 2 puissent reprendre », précise notamment cette missive signée et rédigée par Yousef Al-Obaidly, patron du groupe. Des ressources financières qui s’avèrent pourtant cruciales pour le football français. Les clubs subissent en effet de plein fouet les pertes économiques liées à l’interruption des championnats. Face à ce cataclysme, la Ligue de Football Professionnel ne devrait pas tarder à se faire entendre. Plus que jamais, le football français vacille…