Ligue 1 : Monaco bat Dijon, Strasbourg surclasse Nîmes

, et , la 13e journée de Ligue 1 se poursuivait ce samedi soir avec le traditionnel multiplex. Au stade Pierre-Mauroy, le LOSC recevait le FC Metz. Dans une rencontre plutôt fermée, les Lillois avaient l’occasion d’asseoir un peu plus leur place sur le podium. Si les joueurs de Christophe Galtier ont dominé outrageusement cette partie, Victor Osimhen et les siens ne parvenaient pas à tromper la vigilance d’Oukidja, auteur d’une grosse prestation (33e, 39e). En deuxième période, les Nordistes poussaient pour prendre l’avantage mais se montraient trop imprécis devant les buts. Finalement, les deux équipes se quittaient sur un score nul et vierge (0-0). Les Dogs sont troisièmes (19 pts) alors que Metz est juste au-dessus de la ligne de flottaison (17e, 13 pts).

Dans le même temps, Monaco accueillait Dijon à Louis II. Suite à leur défaite face aux Verts, le week-end dernier (0-1), les joueurs de Leonardo Jardim devaient reprendre leur marche en avant après leur début de saison compliqué. Et c’est au terme de la première mi-temps que les Asémistes trouvaient la faille par l’intermédiaire d’Aleksandr Golovin après un service en une touche de Slimani (1-0, 42e). Le Russe était proche du doublé en deuxième période mais il croisait Gomis sur sa route (64e). Grâce à cette courte victoire (1-0), le club de la Principauté revient dans la première moitié du classement avec une huitième place (18 pts). De son côté, Dijon s’enfonce un peu plus dans la zone rouge avec une 19e place (12 pts).

Reims et Angers se quittent dos à dos, Strasbourg explose Nîmes

Toujours dans cette 13e journée, Reims et Angers s’affrontaient à AugusteDelaune. Dans une bonne période, les Angevins voulaient confirmer et ainsi rester sur le podium. Mais les hommes de Stéphane Moulin tombaient sur une équipe rémoise joueuse et accrocheuse. Rachid Alioui pensait bien ouvrir le score sur coup-franc mais Pedrag Rajkovic sortait un arrêt de grande classe pour stopper sa tentative (27e). Pourtant, le match aurait pu basculer avec l’exclusion de Angelo Fulgini pour deux cartons jaunes (70e). Les Champenois n’en avaient pas profité et devaient se contenter du match nul (0-0). Avant les matches de dimanche (Nantes, Marseille), les rouges et blancs sont cinquièmes au classement (19 pts) alors que le SCO n’est qu’à deux points (21) devant et conserve sa place sur le podium (2e).

Enfin, le Racing Club de Strasbourg recevait le Nîmes Olympique à la Meinau. Et dans une rencontre au rythme soutenu, les Alsaciens ont vite fait la différence. Ludovic Ajorque ouvrait le score pour les locaux (1-0, 14e) avant que Lebo Mothiba ne donne un avantage conséquent à son équipe (2-0, 45+2e). Mais au retour des vestiaires, les Crocos revenaient avec d’autres intentions. Et c’est Romain Philippoteaux qui redonnait espoir aux Gardois en revenant au score (2-1, 48e). Un espoir de courte durée puisque Dimitri Liénard enroulait parfaitement un coup-franc excentré sur le côté droit qui terminait sa course dans la lucarne de Dias (3-1, 70e). En fin de rencontre, Mothiba alourdissait un peu plus la marque sur un excellent service d’Ajorque (4-1, 85e). Une victoire convaincante (4-1) qui permet aux Strasbourgeois de s’éloigner de la zone rouge (16e, 15 pts). En revanche, Nîmes s’enfonce un peu plus et reste lanterne du championnat (20e, 11 pts).

Les résultats du soir :

Lille 0-0 Metz

Monaco 1-0 Dijon : Golovin (42e).

Reims 0- 0 Angers

Strasbourg 4 – 1 Nîmes : Ajorque (14e), Mothiba (45+2e), Liénard (70e), Mothiba (86e) ; Philippoteaux (48e).