Ligue 1 : Nice et Dolberg retrouvent le sourire, Montpellier cartonne Amiens

Après les victoires de l’Olympique de Marseille contre Brest (2-1), vendredi soir, et le succès de l’Olympique Lyonnais sur la pelouse de Strasbourg (2-1), cinq matches étaient au programme ce samedi soir. Après sa défaite en Ligue des Champions contre l’Ajax (0-2), Lille voulait se refaire la cerise en recevant Dijon au stade Pierre-Mauroy. Avec beaucoup d’occasions en première période, les Lillois butaient sur une équipe dijonnaise accrocheuse. Mais juste avant la pause, Victor Osimhen était accroché dans la surface et après consultation de la VAR, l’attaquant lillois convertissait lui-même le penalty (1-0, 45+6). Au retour des vestiaires, les Nordistes auraient pu bénéficier d’un autre penalty après que Xeka soit tombé dans la surface (63e). Finalement, le LOSC se contentait de cette courte victoire (1-0) pour retrouver le goût de la victoire et progresser au classement (7e, 22 pts). Dijon s’enfonce un peu plus dans la zone de relégation (18e, 15 pts).

De son côté, Montpellier recevait Amiens à la Mosson. Dans une période plus creuse, les hommes de Der Zakarian voulaient profiter de la mauvaise passe des Picards pour se rapprocher du podium. Et les Héraultais ont vite trouvé la faille dans cette rencontre. C’est Damien Le Tallec qui sautait plus haut que tout le monde pour placer une tête et tromper Régis Gurtner (1-0, 14e). Mais les Amiénois ont vite répondu par l’intermédiaire de Gaël Kakuta juste avant la mi-temps (1-1, 44e). Si le Sporting pensait pouvoir faire un coup sur la pelouse du MHSC, Juan Otero a réduit les espoirs de son équipe en se faisant exclure après une grosse semelle sur Hilton (54e). Et cette supériorité numérique profitait aux Montpelliérains. C’est d’abord Gaëtan Laborde qui donnait l’avantage à son équipe (2-1, 64e) avant qu’Andy Delort ne mette définitivement les siens à l’abri avec un missile en pleine lucarne (3-1, 68e). Et forcément, les locaux n’avaient plus qu’à dérouler. Et c’est Florent Mollet qui venait corser un peu plus l’addition (4-1, 72e). Dans les dernières minutes, Jack Lahne venait réduire l’écart (4-2, 87e) mais la décision été déjà actée. Une victoire nette (4-2) qui permet à Montpellier de se placer en 4e position au classement (23 pts) alors qu’Amiens coule un peu plus à la 16e place (16 pts).

Nice retrouve la victoire, Nîmes et Metz ne se départagent pas

Dans le même temps, Nice recevait Angers. Sans victoire depuis trois matches, les joueurs de Patrick Vieira devaient relever la tête. Et dans une rencontre rythmée, ce sont les Angevins qui ouvraient le score grâce à Angelo Fulgini (1-0, 22e). Mais les Aiglons ne renonçaient pas dans cette partie et Arnaud Lusamba remettait les deux équipes à égalité (1-1, 39e). Après la pause, les Niçois continuaient leur marche en avant. Et sur un superbe mouvement collectif, Myziane Maolida donnait l’avantage à son équipe (2-1, 53e). Pourtant, le SCO aurait pu revenir au score le but de Rachid Alioui mais le joueur angevin était en position de hors-jeu (70e). Au forceps, l’OGCN s’impose (3-1) et passe 11e (20 pts) au classement. Avec cette défaite, Angers laisse sa place de 3e à Bordeaux mais reste européen (4e, 24 pts).

Proche du podium depuis le week-end dernier, Bordeaux voulait poursuivre sa bonne série face à Reims. Le club au scapulaire était bien entré dans cette rencontre et se procurait quelques occasions dangereuses. Peu avant la demi-heure de jeu, Josh Maja reprenait d’une sublime madjer un centre de Tchouameni, l’attaquant ouvrait le score avec ce but (1-0, 27e). Bien embêtés par cette équipe rémoise, les Bordelais mettaient du cœur à l’ouvrage mais n’arrivaient pas à aggraver le score. Mais les joueurs de Paulo Sousa allaient bien être aidés par l’expulsion d’Alaixys Romao pour un tacle non maîtrisé (72e). Dans les derniers instants du match, Reims allait arracher un nul inespéré. Boulaye Dia profitait d’une mauvaise relance pour aller égaliser (1-1, 90+3e). Les Girondins pourront s’en vouloir (1-1), ils avaient l’occasion de monter sur le podium mais doivent se contenter d’une 5e place (23 pts). Reims reste dans la première partie de tableau (9e, 21 pts).

Enfin, c’est un duel de mal classé qui opposait Nîmes et Metz. En effet, le 18e se déplaçait sur la pelouse du 19e. Et dans ce match de la peur, ce sont les Messins qui ont pris les devants. Habib Diallo plaçait une tête rageuse hors de portée de Bernardoni (1-0, 30e). Un match au rythme enlevé dans lequel les deux équipes se rendaient coup pour coup mais les joueurs de Vincent Hognon se montraient les plus réalistes. Mais en deuxième période, les Crocos sont revenus d’autres intentions et étaient récompensés avec un but de Renaud Ripart (1-1, 61e). Un nul logique (1-1) entre deux formations en difficulté. Le résultat n’arrange personne mais permet à Metz de sortir de la zone rouge (17e, 15 pts), Nîmes quitte la dernière place du classement (19e, 12 pts) avant la rencontre de Toulouse, dimanche, contre Nantes (15h).

Les résultats de la 15e journée :

- Lille 1 – 0 Dijon : Osimhen (1-0, 45e+6, s.p.) pour Lille.

- Montpellier 4 – 2 Amiens : Le Tallec (14e), Laborde (64e), Delort (67e), Mollet (72e) pour Montpellier ; Kakuta (44e), Lahne (87e) pour Amiens.

- Nice 3 – 1 Angers : Lusamba (39e), Maolida (53e), Dolberg (90e+1) pour Nice ; Fulgini (22e) pour Angers.

- Nîmes 1 – 1 Metz : Ripart (61e) pour Nîmes ; Diallo (30e) pour Metz.

- Reims 1 – 1 Bordeaux : Dia (90e+3) pour Reims ; Maja (27e) pour Bordeaux.