Ligue 1 : Rennes enfonce Toulouse, Monaco encore au ralenti

Après la victoire du PSG face au DFCO (4-0), la 27e journée de Ligue 1 se poursuivait avec l’incontournable multiplex de 20h. Cinq rencontres étaient programmées ce samedi soir. En attendant le déplacement du LOSC à Nantes, ce dimanche (15h), le Stade Rennais devait s’imposer face à la lanterne rouge, Toulouse, qui n’a plus gagné depuis le 19 octobre en Ligue 1, pour consolider sa 3e place. Parfaitement servi dans la profondeur par dessus la défense par Raphinha, Benjamin Bourigeaud a d’emblée enfoncé le TFC en trompant, d’un somptueux lob, Mauro Goicoechea dès la 3e minute. En fin de match, Faitout Maouassa a alourdi le score, bien aidé par le portier toulousain, coupable d’une faute de main (83e). Avec cette victoire (2-0), les joueurs de Julien Stéphan comptent provisoirement quatre unités d’avance sur Lille. La plus mauvaise défense de Ligue 1 (56 buts encaissés) continue elle sa descente aux enfers (15 défaites sur les 16 dernières rencontres) et les Violets se dirigent plus que jamais vers la Ligue 2.

Après son match nul sur la pelouse de Dijon (1-1), l’AS Monaco (5e) accueillait de son côté le Stade de Reims (7e) au Stade Louis II entre deux prétendants à l’Europe. Les Monégasques avaient à cœur de reprendre leur marche en avant pour se rapprocher du podium face à une équipe Rémoise qui pouvait les dépasser au classement. Wissam Ben Yedder lançait parfaitement les siens sur de bons rails en inscrivant, sur penalty, son 17e but de la saison en championnat à la 30e minute. Mais dans le second acte, Hassane Kamara remettait les deux formations a égalité surprenant Bejamin Lecomte au premier poteau (58e). Au terme d’un match animé, où Predrag Rajković a joué les héros, les hommes de Robert Moreno enchaînent un deuxième nul de suite, tout comme les Champenois, et voient leurs chances d’accrocher le podium se réduire.

Savanier régale à Montpellier, Metz respire

Défait à Angers (0-1) lors de la journée précédente, le MHSC (9e) recevait Strasbourg (6e) pour continuer à rêver d’Europe à l’issue de la saison. A la Mosson, les hommes de Michel Der Zakarian ont déroulé et se sont imposés largement sur le score de trois à zéro. Téji Savanier trouvait d’abord la faille sur penalty (57e) avant que Gaëtan Laborde ne fasse le break d’une superbe tête quatre minutes plus tard. L’ancien Nîmois s’offrait ensuite un doublé sur une frappe de loin parfaitement placée (66e). Avec ce succès, Montpellier grimpe à la 5e position et compte deux longueurs d’avance sur Strasbourg, qui est l’équipe ayant concédé le plus de penalties en Ligue 1 (7).

Ce multiplex offrait également une affiche ô combien importante pour le maintien entre Amiens (19e) et Metz (17e), deux équipes à la dynamique bien différente. Dans une rencontre pauvre en occasion, Farid Boulaya a offert la victoire aux Messins d’un amour de frappe enroulé à l’entrée de la surface de réparation (26e) et a peut-être inscrit l’un des buts de cette journée. Les Picards n’ont plus gagné en Ligue 1 depuis le 2 novembre et comptent désormais 9 points de retard sur leur adversaire du jour, qui remonte à la 15e position. Dans le dernier match de la soirée, Brest (13e) accueillait Angers (14e) entre deux pensionnaires du ventre mou. Juste avant la mi-temps au stade Francis-Le-Blé, Stéphane Bahoken faisait la différence et trompait Gauthier Larsonneur d’une frappe du pied gauche en angle fermé. Première défaire pour les Bretons depuis le 1er janvier, tandis que les joueurs du SCO enchaînent une deuxième victoire d’affilée et sont 12es de Ligue 1.

Les résultats des rencontres de 20h :

- Toulouse 0-2 Rennes  : Bourigeaud (3e), Maouassa (83e)

- Monaco 1-1 Reims : Ben Yedder (31e, sp) / Kamara (58e)

- Montpellier 3-0 Strasbourg : Savanier (57e sp, 66e), Laborde (61e)

- Amiens 0-1 Metz  : Boulaya (26e)

- Brest 0-1 Angers  : Bahoken (43e)