Ligue 1 : Toulouse renversé et écrasé par Brest, Reims surpris par Nîmes

Opposé aux Girondins de Bordeaux ce samedi, l’Olympique Lyonnais a réalisé une bonne opération en s’imposait 2-1. Et la 20e journée de Ligue 1 se poursuivait ce soir avec cinq matches dans le multiplex de 20h. Avec le licenciement d’Antoine Kombouaré et la nomination de Denis Zanko au poste d’entraîneur, le match de Toulouse (20e, 12 points) contre le Stade Brestois 29 (15e, 22 pts) était très attendu. Après dix défaites d’affilée toutes compétitions confondues, le Téfécé devait absolument réagir face à la formation bretonne, éliminé des deux coupes nationales en quelques jours. Mais comme souvent, la rencontre démarrait très mal pour les Violets puisque les Brestois ouvraient le score. Très bien lancé par Diallo, Court éliminait Reynet avant de marquer dans le but vide (7e, 0-1).Dos au mur, les Toulousains devaient donc se reprendre rapidement et ils le faisaient.

Sur un centre enroulé de Dossevi, Diakité sautait plus haut que tout le monde pour placer une tête et marquer (16e, 1-1). Les Violets, en feu, poussaient et Almian butait sur Larsonneur (19e). Mais à forcer d’insister, les locaux prenaient l’avantage. Côté gauche, Boisgard se chargeait d’un corner et Diakité, encore lui, s’appliquait dans la surface pour ajuster le portier brestois de la tête (21e, 2-1). Derrière, les deux équipes ne se procuraient plus vraiment d’occasions jusqu’à la pause. Mais le second acte était un véritable cauchemar pour le TFC. Après une magnifique reprise de volée pour l’égalisation (72e, 2-2), Charbonnier donnait l’avantage au SB29 (77e, 2-3). Les Violets sombraient et Mbock marquait d’une magnifique frappe flottante de loin (79e, 2-4). En fin de match, Cardona enfonçait le clou (85e, 2-5). Toulouse enchaînait donc une onzième défaite de rang et restait lanterne rouge. Brest passait 14e.

Reims battu par le NO, première victoire à l’extérieur en L1 pour Montpellier

Septième avant son match du soir, le Stade de Reims (28 pts) se rendait au Stade des Costières pour y défier le Nîmes Olympique (19e, 12 pts), à la recherche d’un succès en championnat depuis le 21 septembre. Les Rémois, eux, pouvaient réaliser une belle opération en intégrant provisoirement le top 4. Mai au bout de quinze minutes de jeu, Ripart ouvrait le score pour les Crocos à la suite d’un cafouillage dans la surface (15e, 1-0). Les joueurs d’Olivier Dall’Oglio tentaient de revenir mais n’y arrivaient pas. L’expulsion de Romao pour deux avertissements n’arrangeait rien (57e). Et Benrahou faisait même le break sur coup-franc dans le temps additionnel (90e+3, 2-0). Nîmes remportait donc cette rencontre contre le Stade de Reims. Du coup, les Nîmois restaient 19es alors que les Rémois descendaient au dixième rang.

Dans les autres rencontres, Angers (9e, 28 pts) accueillait l’OGC Nice (11e, 27 pts). Après le but de Thioub pour le SCO (37e), Cyprien remettait les deux équipes à égalité sur penalty (45e+4). Angevins et Niçois se partageaient donc les points (1-1) et les premiers nommés passaient septièmes. Les Aiglons gardaient leur place. Amiens (18e, 17 pts) était de son côté opposé à Montpellier (10e, 27 pts). Si Dibassy débloquait la situation pour les locaux (14e), Laborde égalisait après la pause (50e). En fin de match, Delort trouvait à son tour le chemin des filets (83e, 1-2). Avec ce résultat, l’ASC restait 18e, alors que le MHSC grimpait à la 5e place avec son premier succès de la saison à l’extérieur en Ligue 1. Enfin, le FC Metz (17e, 17 pts) et Strasbourg (12e, 27 pts) s’affrontaient à Saint-Symphorien. Alors qu’on se dirigeait vers un nul, Boye délivrait les Grenats à la 68e minute (1-0). Les Messins étaient 16es, les Strasbourgeois ne bougeaient pas.

Les résultats de 20h :

- Amiens 1-2 Montpellier : Dibassy (14e) ; Laborde (50e), Delort (83e)

- Angers 1-1 Nice : Thioub (37e) ; Cyprien (45e+4 s.p)

- Metz 1-0 Strasbourg : Boye (68e)

- Nîmes 2-0 Reims : Ripart (15e), Benrahou (90e+3)

- Toulouse 2-5 Brest : Diakité (17e, 20e) ; Court (7e), Charbonnier (72e, 77e), Mbock (79e)