L’incroyable poisse qui touche Stevan Jovetic depuis son arrivée à Monaco

« Stevan Jovetic souffre d’une rupture du ligament croisé antérieur qui nécessite une intervention chirurgicale. Fin de saison pour l’attaquant monténégrin. » , presque résigné. Il témoigne de la poisse qui ne lâche pas un joueur aussi talentueux que fragile. On ne reverra pas le Monténégrin sur les terrains avant la saison prochaine. Touché à la fin du match face à Reims samedi soir (0-0), il a été contraint de céder sa place. C’était sa première titularisation toutes compétitions confondues depuis le 24 octobre 2018.

Ce jour-là face à Bruges en Ligue des Champions, il se blesse à la cuisse au bout de 12 minutes de jeu seulement. Il mettra trois mois à revenir à la compétition. Appelé par Thierry Henry à la 79e minute lors du derby face à Nice le 16 janvier dernier pour remplacer Aleksandr Golovin, Jovetic est à nouveau victime de son corps. Et d’un mauvais coup. Verdict du staff médical : entorse au genou. Il est à nouveau éloigné des terrains pendant deux mois et demi, pour revenir à la fin mars. Revenu contre Caen, il jouera 23 minutes, puis 35 la semaine suivante à Guingamp où il marque le but de l’égalisation dans les dernières secondes.

31 matches disputés en un an et demi

Viendra ensuite Reims où on l’a senti alerte, à défaut d’être efficace. Ce match est un peu le miroir grossissant de sa période monégasque. Frustrante. On comprend la colère de Leonardo Jardim face à la presse. Dépité, l’entraîneur portugais témoignait d’un homme contrarié dans les vestiaires, tel « un joueur qui vient de se blesser gravement. » Un long chemin de croix vers la guérison recommence pour lui. Depuis son arrivée sur le Rocher il y a moins de deux ans, Jovetic cumule sept blessures, dont la dernière est sans aucun doute la plus sérieuse.

Après un long bras de fer avec l’OM, le joueur de 29 ans est finalement transféré contre 11 M€ en provenance de l’Inter à la toute fin de l’été 2017. Ses débuts sont timides avec seulement un petit but face au LOSC mais le temps des blessures arrive vite. Blessé à une cuisse avec le Monténégro, il doit s’absenter trois semaines. Il revient un mois, le temps de marquer un pion contre Amiens où il rechute. De retour en 2018, il tient jusqu’en avril et une blessure au mollet. C’est la fin de sa saison. Il pense revenir plus fort à la rentrée mais son autre mollet le contraint à arrêter à nouveau dès la 3e journée de Ligue 1. Jovetic reviendra un mois et demi plus tard et cette rencontre contre Bruges. Additionnées, ces blessures l’auront tenu éloigné des terrains pendant un an, rien que ça. Depuis son arrivée, l’attaquant n’aura disputé que 31 matches avec Monaco pour 12 buts marqués…

Source : Foot Mercato