Manchester City : la semaine stratosphérique de Raheem Sterling

Plus rien n’arrête Raheem Sterling (24 ans). L’ailier gauche de Manchester City a décanté la situation face à Aston Villa (3-0). Ce dernier a profité d’une belle déviation de la tête de Gabriel Jesus pour remporter son duel face à Heaton (1-0, 46e) et inscrire ainsi son septième but de la saison en Premier League. Un but qui parachève ainsi une semaine exceptionnelle pour le principal protagoniste. , .

Loin d’être rassasié, Sterling a donc une nouvelle fois fait trembler les filets face à Villa samedi. Que cela soit en sélection anglaise ou avec les Citizens, l’ancien joueur de Liverpool marche sur l’eau en ce moment. Et ses statistiques plaident largement en sa faveur. En trouvant à treize reprises le chemin des filets en quatorze matchs toutes compétitions confondues, l’attaquant anglais a marqué plus que tout autre joueur évoluant en Premier League cette saison. Cela valait bien les louanges du manager de City Pep Guardiola.

Pep Guardiola ne peut plus se passer de Sterling

Le technicien espagnol a encensé son joueur, rappelant au combien il était indispensable. « Ce que j’aime le plus à propos de Raheem c’est une chose. Après avoir marqué trois buts contre Atalanta, réalisé une passe décisive, provoqué un penalty, tout le monde dit « qu’est-ce qu’il est fort ». Normalement, le prochain match, le joueur lève toujours un peu le pied en se disant « je suis tellement bon ». Et c’était tout le contraire. Il a joué comme Phil Foden, qui a joué 15 minutes comme si c’était les 15 dernières minutes de sa vie. C’est notre force en tant qu’équipe ces dernières années. Aujourd’hui, Raheem a joué toutes les 90 minutes. Je suis tellement fier de lui, » confiait ainsi Guardiola dithyrambique sur le sujet.

Indispensable dans le onze façonné par Pep Guardiola, Raheem Sterling constitue l’arme numéro un des Citizens dans la lutte effrénée que se livre le champion d’Angleterre avec Liverpool. En constante progression, le natif de Kingston devient l’attaquant le plus redouté du Royaume avec Harry Kane. Revenu à trois points des Reds avant leur match face à Tottenham, Manchester City s’accroche plus que jamais. Et ne semble jamais si fort qu’avec un Raheem Sterling au sommet de son art…