Newcastle : retournement de situation pour Bruno Genesio

Plus tôt dans la journée, Le Progrès se montrait plutôt certain quant à l’avenir de Bruno Genesio. , à tel point qu’il avait déjà fait le voyage dans le nord de l’Angleterre pour discuter avec les dirigeants des Magpies et prendre la relève de Rafael Benitez. On parlait déjà d’un contrat de quatre ans pour le tacticien français…

Une piste intéressante pour le principal intéressé, qui n’avait pas caché son intérêt pour un challenge à l’étranger lors de ses dernières sorties médiatiques. « Je peux exercer aussi bien en France qu’à l’étranger. Le projet doit me correspondre », avait-il par exemple confié. Mais voilà que l’ dévoile ce mardi soir que l’avenir de celui qui était parfois surnommé Pep Genesio ne devrait pas s’écrire du côté de St James’ Park.

Steve Bruce devrait remplacer Benitez

Et pour cause, le propriétaire du club Mike Ashley ne va finalement pas vendre le club, après avoir refusé une proposition de 400 millions d’euros. Il va donc rester à la tête du club et faire de Steve Bruce, qui était à Sheffield Wednesday la saison passée, son nouvel entraîneur. Bruno Genesio n’était effectivement que le candidat du projet de rachat dirigé par Peter Kenyon. Pini Zahavi, en charge de lui trouver un point de chute, l’a ainsi confirmé à l’Equipe.

Le rachat étant tombé à l’eau, la piste Genesio prend aile aussi du plomb dans l’aile. « On trouvera autre chose pour Bruno », a ajouté Zahavi, visiblement confiant pour l’avenir de l’entraîneur. Mais force est de constater que, peu à peu, les portes se referment, alors que l’énorme majorité des clubs du Vieux Continent tiennent déjà leur entraîneur pour la saison à venir. L’hypothèse d’un départ vers un championnat dit exotique, ou même d’une année sabbatique, pourrait donc prendre de l’ampleur…

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10

Source : Foot Mercato