OL-LOSC : l’historique connexion

Ce mardi à 21h05, l’Olympique Lyonnais recevra le LOSC () pour le compte de la seizième journée de Ligue 1. Une rencontre qui vaudra beaucoup puisque les deux formations ont le même nombre de points (22) et en comptent deux de retard sur le podium d’. Mais cette rencontre rappelle aussi de nombreux souvenirs aux amoureux du football hexagonal.

En effet, pendant très longtemps il y a eu une proximité dans les deux écuries. Premièrement, parce que deux frères travaillaient dans chacune des deux formations. Jérôme Seydoux, le patron de Pathé, entré au capital du club rhodanien en 1999, en était le deuxième actionnaire principal et avait accédé au conseil d’administration en 2006 avant de quitter son poste en juin dernier. Son frère, Michel, a été l’actionnaire principal des Dogues de 2002 à 2016.

Une connexion perdue depuis des années

Pendant les années où les deux hommes ont travaillé en Ligue 1 dans deux clubs différents, les transferts entre les deux formations se sont enchaînés, notamment entre 2006 et 2009, au beau milieu de la domination sans partage de l’OL sur le championnat de France. Tout commence avec Éric Abidal en 2004, puis avec Kader Keita, Mathieu Bodmer, Jean II Makoun et Michel Bastos. Tous ont été achetés par l’OL à l’écurie nordiste contre un montant de 56,5 millions d’euros. Tout sauf un petit chiffre.

Cette connexion s’est un peu perdue avec le temps, d’autant que l’OL a arrêté d’être champion en 2009 et que le LOSC, en revanche, l’a été en 2011. Mais cette année, l’OL est revenu chercher à Lille deux éléments : . Les deux peinent d’ailleurs un petit peu à faire l’unanimité. Mais ce mardi soir, les deux formations se retrouveront avec un passé riche en connexions, mais qui semble désormais vraiment appartenir au passé.