OL : qui pour remplacer Sylvinho ?

Il était un peu avant 21h ce lundi 7 octobre quand le couperet est tombé. Co-leader de sa poule de Ligue des Champions, mais quatorzième du classement de Ligue 1 et très loin d’être séduisant, l’Olympique Lyonnais a décidé de mettre un terme prématuré au règne du Brésilien Sylvinho. « L’Olympique Lyonnais a décidé de mettre en œuvre une procédure pouvant aboutir à la rupture du contrat de travail de Monsieur Sylvio Mendes Campo Júnior. Pendant le déroulé de cette procédure l’entraînement sera assuré par Monsieur Gérald Baticle sous la direction du directeur sportif Juninho ».

Engagé il y a un peu plus de deux mois aux côtés de Juninho, l’ancien membre du staff de la Seleção avait tout du pari sportif audacieux pour des Gones cherchant une révolution après l’ère Genesio. Finalement, l’effet Sylvinho aura fait pschitt. Si certains regretteront le choix radical, aujourd’hui l’OL doit se concentrer sur l’identité du successeur de Sylvinho. Pour le moment, aucune piste concrète ne s’est dégagée. En attendant d’en savoir davantage, il existe plusieurs options, dont certaines ont rapidement fait réagir les supporters lyonnais.

Le nom de Laurent Blanc revient en force

La première est bien entendu celle menant à Laurent Blanc. Libre depuis son départ du Paris Saint-Germain en 2016, le Cévenol a souvent affiché son envie de reprendre du service. Cet été, il était d’ailleurs annoncé très proche de l’OL avant l’arrivée de Sylvinho. Ses atouts : il connaît parfaitement la Ligue 1 et possède un style de jeu jugé offensif et séduisant. Son point faible : son absence des terrains depuis plus de trois ans. Blanc, que l’OL envisage de rencontrer très vite selon , n’est cependant pas la seule piste “sexy” disponible sur le marché. Ainsi, José Mourinho, Massimiliano Allegri, Claudio Ranieri ou encore Arsène Wenger sont des noms que l’on ne peut difficilement passer sous silence.

Reste que l’aspect financier risque d’être prépondérant pour les deux premiers, tandis que pour Wenger, il est difficile de savoir s’il accepterait d’être chapeauté par un directeur sportif après avoir été manager d’un club du standing d’Arsenal. Enfin, si certains esprits taquins mentionneront les noms de Rudi Garcia (ex-OM) ou de Jean-Louis Gasset (ex-ASSE), d’autres cibles moins cotées (Marcelino, Thiago Motta, voire Rémi Garde) existent aussi. Reste maintenant à savoir si le tandem Juninho-Aulas voudra à nouveau tenter un pari après l’échec du “novice” Sylvinho ou s’il choisira d’opter pour un profil bien plus expérimenté.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10