OM : Dimitri Payet retrouve du mordant

À 32 ans, Dimitri Payet a retrouvé le sourire. Revenu sur le devant de la scène un soir d’automne lors de l’Olympico, le Réunionnais avait envoyé un message fort en signant les deux buts de la victoire marseillaise face au rival rhodanien (2-1). Une belle manière aussi pour lui de refermer le chapitre Rudi Garcia. Depuis, l’ancien Hammer ne faiblit pas. Passeur décisif à Toulouse (2-0), le natif de Saint-Pierre a récidivé à Angers.

Face au SCO, il y est allé de son but sur penalty après avoir servi Morgan Sanson pour l’ouverture du score. Un match plein qui a permis aux Phocéens de conforter leur deuxième place au classement. Et pour Payet, d’afficher une très jolie statistique. Selon Opta, il a ainsi été impliqué dans 100 buts avec l’OM (41 réalisations, 59 passes décisives). Une arme de choix qui retrouve de l’efficacité au meilleur moment pour l’équipe sudiste.

AVB sous le charme

Interrogé à ce sujet en conférence de presse, André Villas-Boas n’a pas manqué de féliciter son milieu offensif, et de rappeler combien son coup de folie à Montpellier avait pénalisé les siens. « Il est dans un bon moment, un grand état d’esprit. Ça démontre combien on a souffert durant son absence de quatre matches (après son carton rouge reçu face à Montpellier). L’équipe a besoin de ce type de leader charismatique du jeu » , a confié le Portugais avant de poursuivre.

« Un joueur qui trouve un instant pour changer un match. Intelligence, créativité, dernière passe, ce sont les choses qu’il nous apporte. Il est aussi sur une série incroyable de penalty ». Invité à répéter des prestations de haut niveau après son récital face à l’OL, le Réunionnais ne déçoit pas. L’OM tout entier croise les doigts pour que cela dure le plus longtemps possible.