OM : pourquoi André Villas-Boas attend impatiemment la fin du mercato

Le mercato de l’Olympique de Marseille est un long chemin de croix. Les Phocéens devaient vendre pour se refaire la cerise au niveau financier et ils n’ont réussi qu’à céder deux éléments importants : Lucas Ocampos, parti à Séville, et Clinton N’jie, au Dynamo Moscou. Au niveau des arrivées, Dario Benedetto a débarqué en provenance de Boca Juniors, tandis qu’Alvaro Gonzalez, le défenseur espagnol, a été prêté avec option d’achat par Villarreal.

Pour ce début de saison, le nouvel entraîneur, André Villas-Boas, a bien du mal à mettre quelque chose en place. Une défaite inaugurale contre le Stade de Reims (0-2) et un nul contre le FC Nantes (0-0). Deux buts encaissés, zéro marqué, un petit point au compteur, le Portugais rêvait sûrement mieux pour ses premiers pas en Ligue 1. Toutefois, l’ancien de Porto était au courant des difficultés financières de l’OM et donc du peu de moyens mis à sa disposition pour se renforcer.

Les joueurs sont troublés

Même s’il a évoqué une voire deux arrivées avant la fin du marché estival, il est impatient de voir le mercato se terminer. Pour plusieurs raisons. Tout d’abord pour disposer de tout son groupe, car il se murmure au Centre Robert Louis-Dreyfus que certains joueurs ont des velléités de départ tandis qu’une autre partie de l’effectif a la crainte d’être cédé par les dirigeants marseillais pour trouver des liquidités. C’est le cas de Morgan Sanson et de Kevin Strootman notamment.

« Pour permettre à l’équipe d’être concentrée et de jouer avec l’intensité demandée par André Villas-Boas, il faut vite que le marché se termine. C’est une distraction permanente pour tout le monde et même ceux qui ne veulent pas forcément partir sont troublés par la situation qui demeure incertaine », nous explique-t-on au sein du club marseillais. Reste que pour le moment, aucun signe de progression n’a été montré dans le jeu et si ce n’est pas une excuse, l’instabilité ne permet probablement pas aux joueurs de donner leur maximum. Par chance, il ne reste que deux rencontres avant la fin de cette fenêtre estivale et Villas-Boas l’attend avec impatience.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10

Source : Foot Mercato