Premier League : Liverpool renverse West Ham et demeure invincible !

Fin de série. Mardi dernier, Liverpool tombait de haut. Après 14 rencontres sans défaite toutes compétitions confondues, les Reds se sont inclinés 1 à 0 face à l’Atlético de Madrid en huitième de finale aller de l’UEFA Champions League. La réaction des joueurs de Jürgen Klopp était donc très attendue ce lundi. En effet, Liverpool recevait West Ham en clôture de la 27e journée de Premier League. Toujours invaincu, le club de la Mersey évoluait en 4-3-3 avec le trio Salah-Firmino-Mané devant. En face, les Hammers, en dix-huitième position au classement (24 points), se présentaient dans un système similaire. À noter la présence du Français Issa Diop en défense centrale. D’entrée, Liverpool cherchait à mettre du rythme et de l’intensité. Robertson plaçait la première banderille en décochant une frappe du gauche qui passait au-dessus du cadre de Fabianski (6e).

Le gardien des Hammers, qui ne respirait pas la sérénité, était proche d’être surpris lors d’un dégagement par Mané, qui ne parvenait pas à régler la mire (7e). Deux premiers avertissements pour West Ham, qui peinait à se dégager et à construire face à des Reds très agressifs et pressants. Et cela payait à la 9e. Suite à un centre d’Alexander-Arnolds, Wijnaldum marquait d’une tête décroisée (1-0, 9e). West Ham réagissait rapidement et égalisait à la 12e grâce à une tête d’Issa Diop au premier poteau sur un corner (1-1). Le match partait fort et les Reds poussaient pour reprendre l’avantage avec Salah, dont la frappe enroulée obligeait Fabianski à une claquette (16e), Mané (25e) ou encore Alexander-Arnold, dont le tir du pied droit était trop croisé (31e). Attaqué de toutes parts, West Ham faisait le dos rond derrière tout en ayant peu d’occasions à exploiter.

Liverpool a eu chaud

Toutefois, les Londoniens n’étaient pas loin de surprendre de nouveau les Reds. Trouvé au deuxième poteau après un décalage de la tête d’un coéquipier, Issa Diop, bon jusqu’alors, n’arrivait pas à reprendre le ballon (33e). Mais Liverpool dominait les débats. Après une frappe lointaine d’Alexander-Arnolds détournée in extremis par Fabianski (38e), les Hammers étaient sauvés par la transversale après une tête de Van Dijk (39e). Si Liverpool se montrait plus dangereux et monopolisait le ballon, le score ne changeait pas au tableau d’affichage à la pause (1-1). Au retour des vestiaires, Liverpool donnait le ton en se procurant une occasion avec Firmino, qui voyait sa frappe partir au-dessus (46e). Mais les joueurs de Jürgen Klopp craquaient finalement. Après un centre de Rice, Fornals reprenait de volée et doublait la mise (1-2, 54e).

Menés, les pensionnaires d’Anfiled ne lâchaient pas la faire et multipliaient les assauts sur la cage d’un Fabianski, plus solide sur sa ligne. Le Polonais repoussait la tentative d’Alexander-Arnolds (61e, frappe puissante lointaine). Et il finissait par se trouer sur un tir pourtant pas assez appuyé de Salah. Le ballon filait entre ses gants et au fond des buts (2-2, 69e). Salah n’était pas loin du doublé. Mais sa tête était détournée par Fabianski, qui ne tremblait pas cette fois-ci (74e). Mais à la 81e, Sadio Mané, seul au deuxième poteau et face au but, permettait aux siens de prendre l’avantage après avoir été trouvé par Alexander-Arnolds (3-2, 81e). Après un dernier but inscrit par Mané sur un super service d’Alexander-Arnolds, mais refusé car hors jeu, le score ne changeait pas et Liverpool l’emportait 3 à 2. Les Reds (18 victoires consécutives en championnat) restaient ainsi invaincus en championnat, eux qui comptent désormais 26 victoires (1 nul) en 27 matches joués en Premier League en 2019-2020. Les hommes de Jürgen Klopp égalent ainsi le record des Invincibles d’Arsenal de la saison 2003-2004