PSG : Julian Draxler fait son bilan personnel et annonce clairement ses intentions

C’est une drôle de saison qu’aura vécue Julian Draxler au Paris Saint-Germain. Arrivé dans la capitale sous le mandat d’Unai Emery pour occuper l’aile gauche, l’international allemand a été reconverti milieu relayeur la plupart du temps avec Thomas Tuchel. La faute à un quatuor offensif incontournable avec Di Maria, Neymar, Mbappé et Cavani et à un manque de joueurs au milieu de terrain. Draxler a donc été utilisé à de multiples postes selon les besoins et s’est accommodé de son nouveau positionnement. Pour autant, s’il a été capable de livrer de vrais bons matches, il ne s’est pas fait remarquer dans les moments plus délicats de la saison.

Interrogé par pour établir un bilan de sa campagne 2018-2019, l’international allemand a préféré retenir le positif. « Je suis assez satisfait de ma saison. Le départ a été relativement difficile car au début, Thomas Tuchel ne savait pas vraiment où aller avec moi. Ensuite, j’ai souvent évolué en numéro 8, ou un mix entre 6 et 8. Car avec Di Maria, Cavani, Neymar et Mbappé, nous sommes pas mal équipés ! Mon travail consistait aussi à convaincre l’entraîneur que je pouvais jouer ce rôle. Je l’ai très bien fait, il me l’a également confirmé. (…) Pour moi, cela a aussi ressemblé à l’équipe : après le match contre Manchester, j’ai été blessé pendant presque 4 semaines et je n’ai plus jamais retrouvé mon rythme. »

« Tout le monde veut être le meilleur buteur de l’équipe »

Draxler semble surtout s’être fait une raison. Face à la concurrence dans le secteur offensif, il se voit bien s’installer définitivement dans un rôle de milieu relayeur. « Au PSG, les quatre de devant doivent être servis. Ils ont tous un super ego, tout le monde veut être le meilleur buteur de l’équipe, peut-être du championnat et peut-être de toute l’Europe. Vous avez donc besoin de quelqu’un derrière pour construire le jeu et penser de manière plus défensive. Cela a été mon travail principal cette saison, j’ai trouvé mon rôle. J’ai marqué 5 buts et délivré 12 passes décisives en 48 matches, mais dans une position beaucoup plus défensive qu’avant. » Reste que le club de la capitale va aussi essayer de se renforcer dans l’entrejeu pour répondre aux besoins de l’équipe.

Dès lors, la concurrence pourrait devenir bien plus rude dans ce secteur. Et Julian Draxler est fréquemment cité comme un possible partant. Sans que cela soit sa volonté, comme il l’a de nouveau rappelé. « Je suis loin de me dire : je n’en peux plus, je dois partir. Au contraire, je me sens très bien, j’ai du temps de jeu, un super entraîneur et je suis dans un super club. Le club est fou, dans un sens positif, car beaucoup de choses peuvent se passer du jour au lendemain. Mais je ne pense pas que quiconque au PSG veuille me chasser du club. Je reprends l’entraînement le 8 juillet et me préparerai pour la saison prochaine. Si on me propose une prolongation de contrat, je l’écouterai. » Une prolongation plutôt qu’un départ, est-ce aussi l’avis du PSG ?

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10

Source : Foot Mercato