PSG : le match à Madrid a mis le bazar

Ce dimanche soir, le Paris Saint-Germain se déplace en Principauté pour affronter l’AS Monaco (). Ce sera l’occasion de rebondir puisque les Parisiens n’ont pas fait une grande performance en milieu de semaine pour la cinquième journée de Ligue des Champions. A Madrid, ils ont arraché un nul heureux (2-2) mais ont sombré.

Collectivement, ce n’était clairement pas ça et cette rencontre a fait quelques remous dans l’effectif parisien. Premièrement, Thomas Tuchel, le coach allemand du PSG a décidé qu’aligner les quatre offensifs (Neymar, Di Maria, Mbappé et Icardi) était désormais exclu, vu que sa formation n’était pas équilibrée. Mais ce n’est pas tout. En effet, le vestiaire, lui aussi, a commencé à se poser des questions sur ses propres ambitions avance .

Les comportements individuels pointés du doigt

« On s’est fait défoncer » , « on aurait pu en prendre cinq, » voici en substance ce que disent les joueurs dans l’intimité du vestiaire. Certains, notamment ceux qui sont au club depuis un moment, commencent à s’agacer du manque d’intensité dans les grands rendez-vous européens même s’il faut aussi probablement souligner qu’il y a encore quelque temps, le Paris SG aurait perdu cette rencontre et que donc tout n’est pas à jeter, au moins dans le résultat.

Cette question de l’intensité est aussi posée par le staff de Thomas Tuchel, qui remarque les difficultés de l’équipe. L’Allemand a déjà expliqué qu’il regrettait la mentalité affichée par ses éléments et, selon le quotidien, il ne sera jamais vraiment revenu sur la rencontre face à la Casa Blanca devant ses joueurs. Les comportements individuels sont aussi montrés du doigt tant le collectif ne saute pas aux yeux à Paris. Pour le moment, ça va, mais quand s’élèvera le niveau…