PSG-Manchester United : Thomas Tuchel n’en revient toujours pas…

C’était l’affluence des grands jours au centre d’entraînement Ooredoo. Les explications de Thomas Tuchel après , synonyme d’élimination, étaient très attendues. Mais l’Allemand, visiblement encore très touché et ému, n’avait toujours pas les mots pour comprendre ce qui s’est passé. « Analyser ce qu’il s’est passé mercredi est très très difficile, à mon avis, c’est un accident. C’était la première fois avec nous. Il n’y a pas d’explications. On a contrôlé le match. Pas nécessaire de jouer le meilleur match, il faut contrôler pour passer. On a fait deux erreurs incroyables individuelles, c’est vrai. Il y a aussi eu une grande erreur de l’arbitre d’utiliser la VAR à ce moment-là du match », a-t-il confié avant de poursuivre.

« On a joué sous tension. C’est normal. Ce n’était pas un match facile. On a très bien réagi après l’ouverture du score, on a très bien joué, on a eu des occasions pour mettre un ou deux buts. On est conscient que c’était un moment-clé. Vous pouvez être sûrs que tout le monde voulait montrer que les choses avaient changé cette saison, mais nous n’avons pas été capables de faire ce pas. Maintenant, il est très important de ne pas faire d’analyse trop rapidement, c’est peut-être un accident. MU a zéro touche de balle dans notre surface en 2e période, et il marque, ce n’est pas possible. Pour moi, c’était un accident », a-t-il lancé. La thèse de l’accident donc, le technicien parisien l’a encore défendue, arguments à l’appui.

« Si tu regardes les statistiques, ce n’est pas possible de perdre… »

« Je réfléchis beaucoup quand on gagne, encore plus quand on perd. J’étais confiant avant le match, parce qu’il y a des gars comme Alves, Buffon dans le vestiaire, habitués de montrer leur niveau dans cette situation. Je réfléchis. Parfois, la seule solution pour surmonter un obstacle, c’est de le surmonter. Il ne faut pas trop parler. C’est super triste et très dur. C’était le moment pour grandir, laisser les doutes derrière, pour les joueurs, les supporters, le club. C’était un moment-clé. On a besoin de chance parfois pour surmonter un obstacle et grandir. Il y a beaucoup d’exemples de sportifs qui n’ont pas réussi à surmonter certains obstacles. On a contrôlé le match, on a eu des occasions, il n’y a pas eu de corners pour MU. Si tu regardes les statistiques, ce n’est pas possible de perdre 1-3, mais ça nous est arrivé… On doit accepter qu’il n’y a rien à faire… », a-t-il lâché, désabusé, mais désireux de rebondir.

« Je me sens mal, toute l’équipe se sent mal. On se sent triste après mercredi, on a parlé ensemble, l’équipe a parlé, c’était bien de voir que la qualité de l’entraînement hier était exceptionnelle. Un pas en avant, on veut continuer, pousser, aider les joueurs à gérer cette situation. Le meilleur remède, c’est de jouer », a-t-il glissé avant d’insister. « Je pense que beaucoup voudraient arrêter la saison et partir en vacances. Mais il faut avaler cet échec et continuer, c’est l’essence du sport. Nous avons l’occasion de montrer que nous pouvons réagir en champions. On ne sera pas en 1/4 de finale, on ne va pas gagner la Ligue des Champions cette année, mais c’est l’occasion de prouver que nous pouvons réagir en champions. Mon staff et moi, nous avons le devoir de pousser et d’aider chaque joueur en ce sens », a-t-il conclu.

Source : Foot Mercato

Foot Mercato