PSG : nouvelle révélation sur la préparation de Neymar avant Dortmund

« C’est dur de rester quatre matches sans jouer. Malheureusement ce n’était pas mon choix, c’était quelque chose du club, des médecins, ce sont eux qui ont pris cette décision, je ne l’ai pas aimée. On a eu beaucoup de discussions sur ça. Je voulais jouer, je me sentais bien mais le club avait peur, et c’est moi qui souffre à la fin. J’aurais été meilleur ce soir si j’avais rejoué avant ». , Neymar avait publiquement regretté la décision du staff du Paris SG de ne pas lui avoir accordé de temps de jeu entre sa blessure contre Montpellier (5-0) et ce rendez-vous au sommet.

nous en apprend un peu plus sur ce sujet de tension entre le Brésilien et le club de la capitale. La star de la Seleção, touchée aux côtes face aux Héraultais, se sentait prête à jouer une semaine plus tard pour la réception de l’Olympique Lyonnais (4-2). Il n’en avait rien été. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, le crack auriverde espérait être du déplacement à Dijon, en quart de finale de Coupe de France, histoire de reprendre du rythme à une semaine du choc tant attendu dans la Ruhr (1-6). Là encore, Thomas Tuchel et son équipe en ont décidé autrement.

Il snobe une séance après Dijon…

Après la rencontre, le coach allemand avait d’ailleurs laissé planer . Une sortie à laquelle l’intéressé, qui se sentait lui en conditions, n’a pas franchement goûtée. Pour manifester son mécontentement, le natif de Mogi das Cruzes a, selon le quotidien sportif, snobé une séance collective au lendemain de cette rencontre en terres bourguignonnes. Alors qu’il était attendu sur le terrain, aux côtés des autres éléments n’ayant pas joué ce match, le Paulista a préféré rester en salle.

Aux côtés des titulaires, il a donc préféré rester aux soins plutôt que d’aller suivre une séance traditionnelle sur la pelouse du centre Ooredoo, lançant à Thomas Tuchel qu’il était « au repos ». Une manière d’afficher sa frustration et son désaccord avec les décisions de son staff… . Gageons, pour le PSG, que la préparation de Neymar pour le 8e de finale retour contre les hommes de Lucien Favre se fera dans des conditions un peu plus sereines. Avec son expulsion contre Bordeaux, rien n’est moins sûr…