Semengue devrait remporter son bras de fer contre Seidou Mbombo Njoya

Depuis plusieurs semaines, la Fecafoot préparait la mise à l’écart du Président de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun. Son conseil exécutif a d’ailleurs pris des moyens forts pour le « chasser » du poste qu’il occupe depuis 2011 en intégrant une limitation d’âge pour l’accession au poste. Malgré le fait que le mandat de Semengue court jusqu’en 2020, la Fécafoot est pressée de s’en débarrasser. Mais au nom du Président de la République, le Premier Ministre a intervenu.

John Ngute, puisqu’il s’agit de lui, demande donc à Seidou Mbombo Njoya et à la Fécafoot, de respecter le mandat et la légitimité du Général Pierre Semengue, selon Info Matin.

Même si l’affaire avait déjà pris une tangente avec l’effectivité de la décision de l’instance décisionnelle du football camerounais, un réajustement de la position du ComEx est donc attendu. Ce sera suivre les « Hautes Instructions » ou s’engager dans un couloir aux issues inconnues.