Serey Dié annonce sa retraite internationale

Quelques heures après avoir paraphé un nouveau contrat en D2 suisse, Serey Dié annonce sa retraite internationale.

C’est par le truchement des réseaux sociaux, un canal qu’il lui aura collé à la peau durant le clair de sa carrière, que Serey Dié met un terme à son histoire avec la sélection nationale de Côte d’Ivoire. Avec en illustration, l’image de ses premiers pas chez les Eléphants, le 23 mars 2013 face à la Gambie. Lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014.

« Cette image marque le début de mon histoire avec les Eléphants de Côte d’Ivoire, et c’est avec elle que je mets fin à mon histoire avec l’équipe nationale. (…) Merci pour le respect que vous m’avez toujours donné. Le temps est venu pour moi de vous laisser la place, que Dieu vous bénisse et vous accompagne, je crois en vous et je sais que la Côte d’Ivoire va vibrer à chacun de vos matchs », a écrit la recrue du FC Aarau.

Une petite surprise pour les observateurs ivoiriens. Car, même si Serey avait révélé sa volonté de partir après la CAN 2019, sa présence sur la liste des convoqués de Kamara Ibrahim redonnait de la lumière à ses fans. Malheureusement, la dernière image du capitaine courage restera le tir au but manqué en quart de finale de la CAN 2019 face à l’Algérie.

Ce qui n’entamera pas le fabuleux parcours d’un joueur dont la carrière a mis du temps à décoller. Avec les Eléphants, il a participé à la Coupe du Monde 2014 au Brésil et remporté la CAN 2015. Un parcours qu’il dédie à ses fans locaux. «  À tout les amoureux du football et particulièrement à ceux de ma chère patrie, je vous remercie pour vos soutiens durant cette histoire merci d avoir cru en moi. QUE DIEU VOUS BÉNISSE. Merci infiniment à la FIF particulièrement au Président SIDY ». Les derniers mots de “Cerezo“ en tant qu’Eléphant.

Patrick GUITEY