Theo Hernandez raconte ses premiers pas à l’AC Milan

En Espagne, la carrière de Theo Hernandez (22 ans) fut tout sauf un long fleuve tranquille. Lors de son prêt à Alaves, le jeune latéral gauche incarne ce joueur prometteur qui peut prétendre à une brillante carrière. Mais son transfert au Real Madrid en provenance des Colchoneros en 2017 a cristallisé les critiques les plus acerbes. Passer chez l’ennemi héréditaire restait en effet peu commun en Espagne… Une arrivée chez les Merengues qui a provoqué des dommages collatéraux pour le natif de Marseille. Incapable de s’imposer, ce dernier enchaînera la saison dernière par un nouveau prêt cette fois à la Real Sociedad. C’est ainsi que s’achèvera sa courte histoire à la Casa Blanca… Désireux de relancer sa carrière, Hernandez voit d’un bon oeil l’intérêt de l’AC Milan à son égard. .

Quelques mois plus tard, le principal protagoniste est revenu sur son arrivée en Italie dans une interview accordée à . Joueur talentueux devenu paria au Real Madrid, Theo Hernandez renaît de ses cendres à Milan où il a déjà disputé cinq matchs de Serie A (un but marqué, une passe décisive). Une libération que le frère de Lucas savoure, lui qui a accepté le challenge AC Milan grâce à un certain Paolo Maldini directeur sportif du club lombard. « C’est un honneur. Paolo a écrit l’histoire du football, pas seulement de Milan, et avec moi, il a été très convaincant. Je n’ai pas tardé à accepter l’offre. J’ai parlé à mon agent et nous avons immédiatement accepté de réduire mon salaire pour venir. Milan est un club avec une grande histoire, l’un des plus titrés au monde. Cela valait la peine de faire un tel choix, » explique ainsi le défenseur.

Theo Hernandez veut disputer la prochaine Ligue des champions

Un club prestigieux aux ambitions élevées qui correspond parfaitement aux aspirations de l’ancien Colchonero. Histoire de faire taire définitivement ses détracteurs, et prouver qu’il peut exister dans un grand club… « J’ai vingt-deux ans, j’ai beaucoup à apprendre. Milan est un passage fondamental dans ma carrière. Je suis là pour rester pendant de nombreuses années et écrire mon histoire. Mon rêve est de gagner la Ligue des Champions avec Milan, mais la première étape consiste à se qualifier pour la prochaine, » estime ainsi Hernandez. Le joueur milanais estime en effet que l’AC Milan version 2019-2020 possède suffisamment d’arguments pour arracher la quatrième place, strapontin au combien convoité, pour retrouver la coupe aux grandes oreilles. « Il se passe beaucoup de choses dans le football et je ne sais pas combien de temps il faudra pour revenir au sommet, mais la route est bonne. Nous avons une bonne équipe et je pense que nous pouvons viser la quatrième place dès cette saison. » Pour le moment, tout ne se déroule pas comme prévu pour les Rossoneri, douzième à six points de cette fameuse quatrième place. L’intronisation récente de Stefano Pioli peut-elle permettre d’insuffler une nouvelle dynamique à Milan ?

Theo Hernandez se montre relativement optimiste sur le sujet. « Pioli nous apprend beaucoup de choses, nous apprenons beaucoup. J’aime sa philosophie de jeu. Peut-être que nous nous sentons plus libres. Il ne parle pas l’espagnol et je ne parle pas encore l’italien, mais nous nous comprenons quand même. J’aime vraiment me projeter et attaquer, » analyse ainsi Hernandez. Le latéral gauche milanais se réjouit donc de sa nouvelle vie en Italie et a apprécié particulièrement l’accueil réservé par les supporters à son arrivée. Aux antipodes de son passage au Real Madrid où il a souvent suscité railleries et quolibets de la part du public madrilène. « Les supporters sont fantastiques, l’environnement de San Siro est très beau. Les supporters m’ont accueilli avec sympathie depuis mon arrivée et je me suis immédiatement senti chez moi. A Madrid, j’ai pris tant d’insultes et de critiques. J’ai fait des bêtises, mais j’ai mûri et je me considère comme un type calme qui passe beaucoup de temps à la maison avec ses chiens ou pour voir le tennis à la télévision, » confie ainsi le numéro 19 de l’AC Milan. Désormais apaisé, Theo Hernandez espère tutoyer les sommets avec son nouveau club et disputer ainsi la Ligue des champions la saison prochaine…